Fermer

Tourisme: Top 5 des pays africains les plus compétitifs

Mise à jour le 09/04/2017 à 10h28 Publié le 09/04/2017 à 09h30 Par Moussa Diop

#Economie
marrakech
© Copyright : DR

#Maroc : Le World economic forum de Davos a publié son rapport sur la compétitivité touristique dans le monde. Ce sont 136 pays qui sont passés au crible pour élaborer l’indice mondial de compétitivité des voyages et du tourisme. En Afrique, 34 pays ont été observés et le Maroc figure dans le Top 5.

Quels sont les 5 pays africains les plus compétitifs sur le plan touristique? Le World economic forum de Davos apporte sa réponse dans un classement mondial portant sur 136 pays.

Le classement de l’édition 2017 passe au crible la compétitivité de 34 pays africains sur la base de 16 critères suivants: environnement des affaires, santé et hygiène, sécurité, environnement durable, valorisation des ressources naturelles, ouverture sur l’étranger, marketing touristique, compétitivité prix, ressources humaines qualifiées, infrastructures routières et portuaires, infrastructures aéroportuaires, infrastructures des services touristiques, ressources naturelles, richesses culturelles, politique touristique et infrastructures en TIC.

Chaque critère est composé d’une batterie de sous-indicateurs. Ainsi, ce sont en tout 90 sous-indicateurs qui sont analysés pour chaque pays. Des notes allant de 0 à 7 points sont attribuées pour chaque indicateurs. Et c'est sur cette base que l’indice mondial de compétitivité des voyages et du tourisme est élaboré pour classer les pays. 

Au niveau africain, à travers l’analyse de ces critères, le Top 5 des pays les plus compétitifs est composé de l’Afrique du Sud, de l'île Maurice, du Maroc, de l'Egypte et du Kenya. Les détails. 

1- Afrique du Sud (53e mondial)
Afrique du sud
Johannesburg, Afrique du Sud. © Copyright : DR

L’Afrique du Sud arrive en tête avec un score global de 4,01 points sur 7. Le pays doit son rang à son environnement des affaires (5,3 points), la compétitivité prix (5,2 points), la politique touristique (4,7 points), les ressources humaines qualifiées (4,6 points), les ressources naturelles (4,4 points), etc.

Le pays accuse des faiblesses au niveau de l’ouverture sur l’international (2,4 points au 110e mondial), santé et hygiène (3,8 points), sécurité et sureté (3,9 points). La sécurité constitue l'un des principaux points faibles de l’Afrique du Sud qui occupe le 120e rang au niveau du classement sur ce critère.

En 2016, l‘Afrique du Sud a accueilli un peu plus de 5 millions de touristes.

Maurice (55e mondial)
maurice
© Copyright : DR

Habitué aux meilleurs classements sur le continent, l’île Maurice se positionne au second rang africain avec un score global de 3,92 points sur 7. Le pays, connu pour son tourisme balnéaire et ses belles plages a réalisé ses meilleurs scores au niveau des critères santé et hygiène (5,3 points), sécurité (5,9 points), environnement des affaires (5,2 points), ressources humaines (4,8 points), services touristiques (4,9 points), etc.

Toutefois, la compétitivité du pays est atténuée par la faiblesse des ressources naturelles (2,4 points) et des richesses culturelles (1,3 point). En plus, le pays ne jouit pas d’une compétitivité favorable au niveau des prix avec un score de 4,1 points le classant au 116e rang mondial.

L’île Maurice a enregistré 1,2 million de touristes en 2016.

Maroc (65e mondial)
Marrakech
© Copyright : DR

Le Maroc se classe au 3e rang africain en matière de compétitivité touristique avec un score de 3,92 points. Le royaume affiche une très bonne performance au niveau de la sécurité avec un score de 6,1 points, se classant au 20e rang mondial. La politique touristique (5 points), l’environnement des affaires (4,7 points), la compétitivité prix (5,2 points) et les ressources naturelles (3,6 points) constituent des points forts pour le pays. Par contre, des efforts sont à faire au niveau de santé et hygiène. Malgré un score de 4,6 points, le Maroc se classe au 99e rang mondial.

L’ouverture à l’international (2,7 points, 99e mondial). De même, le pays est-il mal classé au niveau du critère ouverture à l’international avec un score de 2,7 points, soit le 91e mondial.

Reste qu’avec plus de 10 millions de touristes enregistrés en 2016, le Maroc est de très loin la première destination africaine. Selon l’étude, l’impact du terrorisme a été négligeable comparativement aux pays de la région (Tunisie, Egypte, etc.), ce qui fait que le pays a pu maintenir un niveau des arrivées de touristes globalement constant au cours de ces quatre dernières années.

Egypte (74e mondial)
Tourisme en Egypte
© Copyright : DR

Avec un score de 3,64 points, l’Egypte occupe le 4e rang africain en matière de compétitivité touristique. La compétitivité du pays des pharaons, longtemps leader du tourisme africain en termes d’arrivées avant le printemps arabe, repose la compétitivité des prix de son offre touristique avec un score de 6,2 points le classant au second rang mondial. La politique touristique (5 points,), la santé et l’hygiène (5,4 points) et les ressources humaines (4,1 points) et les richesses culturelles ont beaucoup contribué à sa note.

Ces performances sont atténuées par les scores enregistrés au niveau des critères infrastructures de transport aérien (2,5 points), ouverture sur l’international (2,5 points), des infrastructures de services touristiques (3,2 points) et la sécurité (3,3 points).

La sécurité est actuellement le talon d’Achille du tourisme égyptien, plaçant le pays au 130e rang mondial sur les 136 étudiés.

L’Egypte, qui était la première destination touristique avant le printemps arabe, a du mal à retrouver ses performances d’avant 2010. Le pays a accueilli un peu plus de 5 millions de touristes en 2016 contre 15 millions en 2010.

Kenya (80e mondial)
kenya
© Copyright : DR

Grâce à ses ressources naturelles (4,4 points, 23e mondial) dont sa faune sauvage exceptionnelle, son environnement des affaires (5,3 points, 21e mondial), la compétitivité des prix de son offre touristique (5,2 points), la politique touristique (4,7 points) et la qualité de ses ressources humaines (4,6 points), le Kenya figure parmi les plus compétitifs du continent.

Le Kenya accuse des faiblesses au niveau des critères ouverture sur l’international (2,4 points, 110e mondial), santé et hygiène (3,8 points, 113e) et sécurité (3,9 points, 120e). 

En 2016, le Kenya a enregistré environ 900.000 arrivées de touristes étrangers.

Au-delà de ces 5 pays, le Top 10 africain est complété par la Namibie (82e), le Cap Vert (83e), le Botswana (85e), la Tunisie (87e) et la Tanzanie (91e). 

A noter que l’Espagne occupe le premier rang avec un score de 5,43 points, devant la France (5,32 points) et l‘Allemagne (5,28 points).
Le 09/04/2017 Par Moussa Diop

à lire aussi