Fermer

Burkina Faso: le phosphatier marocain a lancé OCP School

Mise à jour le 20/02/2018 à 11h26 Publié le 20/02/2018 à 11h18 Par Younès Tantaoui

#Economie
OCP School Lab
© Copyright : DR

#Maroc : Le Burkina Faso vient de s'ajouter à la liste des bénéficiaires d'OCP School Lab. Ce programme d'accompagnement des agriculteurs initié par OCP Africa, filiale africaine du groupe OCP, est désormais mis en œuvre dans six pays africains.

OCP School Lab, programme de formation des agriculteurs initié par OCP Africa, est officiellement lancé au Burkina Faso. La filiale du groupe OCP et le ministère de l’Agriculture burkinabè viennent de s’associer pour le lancement de ce programme. Une campagne pilote, initiée officiellement le 16 février, va cibler quelque 2.000 agriculteurs afin de les former aux bonnes pratiques agricoles.

L’objectif, selon un communiqué diffusé par OCP Africa, est de les aider à augmenter les rendements de leurs récoltes. «Grâce à cette école itinérante, les équipes d’agronomes des deux entités sillonneront les routes de la région des Hauts-Bassins, durant deux mois, à la rencontre des agriculteurs», peut-on lire dans le communiqué.


LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire: l'OCP Africa expose sa stratégie pour la transformation agricole en Afrique


Concrètement, le programme OCP School Lab est composé d’une école itinérante et d’un dispositif digital. Plus de 30.000 agriculteurs dans cinq autres pays africains (à savoir le Nigeria, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Kenya) bénéficient déjà du programme. Ils profitent ainsi d’un accompagnement qui se fait notamment à travers des sessions de sensibilisation aux bonnes pratiques agricoles, correspondant aux cultures dominantes des régions où ils se trouvent.

Pour le cas du Burkina Faso,  c’est la culture du maïs qui est privilégiée. «De plus, l’application mobile de conseil en fertilisation permet de réaliser en temps réel un diagnostic de la fertilité des sols et de fournir des recommandations de formules d’engrais pour les cultures de la région», ajoute le communiqué.


LIRE AUSSI: COP22: OCP Africa accompagne les agriculteurs africains avec les «Maisons du Fermier»


La même source ajoute qu’au Burkina Faso, l’OCP School Lab ira à la rencontre de 2.000 agriculteurs et dans 20 villages dans la région des Hauts-Bassins: 600 d’entre eux bénéficieront de recommandations en matière d’engrais et l'ensemble des participants aura accès aux supports pédagogiques.

«Ce partenariat doit se poursuivre durant l’année 2018 et s’étendra à d’autres régions afin de toucher le plus grand nombre possible d’agriculteurs et d’ainsi, améliorer durablement les rendements agricoles au Burkina Faso», souligne le communiqué.
Le 20/02/2018 Par Younès Tantaoui