Fermer

Adhésion du Maroc à la CEDEAO: l'institut Amadeus ouvre le débat à Accra

Mise à jour le 09/05/2018 à 18h20 Publié le 09/05/2018 à 18h17 Par Nadia Macauley-Stagiaire

#Economie
Maroc-CEDEAO: Après Dakar, Amadeus et la CGEM font cap sur Abidjan
© Copyright : DR

#Maroc : L’institut Amadeus et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) posent leurs valises à Accra le temps d’une nouvelle rencontre avec les acteurs économiques à propos de l'adhésion du Maroc à la CEDEAO.


Après Dakar et la Côte d’Ivoire, l’institut Amadeus va organiser une troisième conférence le 15 mai prochain, au Mövenpick Ambassador Hotel Accra, dans la capitale ghanéenne, en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le think tank ghanéen IMANI. Cette rencontre se déroulera autour du thème «Adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO): vers un renforcement de la communauté ouest-africaine».


>>>LIRE AUSSI: CEDEAO-Maroc: une Alliance régionale pour le suivi de l’adhésion

Lors de cette troisième conférence des experts, d’autres pays membres devraient intervenir, notamment des Sénégalais, des Ivoiriens, des Libériens et des Léonais. Ils commenceront par écouter les perceptions et les analyses ghanéennes concernant l'adhésion marocaine à la CEDEAO. Ensuite, ils évalueront les avantages et les intérêts partagés qu'elle représente pour la région en général ainsi que pour le Maroc et le Ghana en particulier. Enfin, ils établiront les moyens à mobiliser et les orientations stratégiques à promouvoir dans le but de faire de l’adhésion du Maroc le levier d’une émergence ouest-africaine dans un objectif «gagnant-gagnant».

Selon Brahim Fassi Fihri, président de l’Institut Amadeus, vu la «réussite des deux premières étapes organisées dans deux pays amis du Maroc, il est apparu nécessaire de poursuivre les échanges et les débats autour de l’adhésion du Royaume, dans les pays de la CEDEAO».


>>>LIRE AUSSI: Maroc-CEDEAO: Après Dakar, Amadeus et la CGEM mettent le cap sur Abidjan

Il convient de rappeler que cette conférence est la suite naturelle du débat entamé lors de la conférence inaugurale de Dakar organisée le 29 mars dernier et celle d’Abidjan qui s'est tenue le 20 avril. Ces deux rencontres ont connu une réussite et une participation remarquable des acteurs politiques, des opérateurs économiques, de la société civile et de la sphère universitaire ouest-africaine.

Le 09/05/2018 Par Nadia Macauley-Stagiaire