Fermer

CEDEAO. Marcel De Souza: "la monnaie unique est impossible avant 5 ans"

Mise à jour le 04/06/2017 à 17h35 Publié le 04/06/2017 à 16h59 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Maroc-CEDEAO: c'est aujourd'hui que la décision doit tomber
© Copyright : DR

#Maroc : La CEDEAO envisage de mettre en place une monnaie unique, mais selon Marcel Alain de Souza, il est impossible qu'elle voit le jour à court terme faute d'une politique de convergence des 15 économies.


A Monrovia, la 78e réunion ordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO, tenue les 1er et 2 juin courant en prélude au Sommet, a été l’occasion d’examiner de nombreux points pour décision, approbation ou information.

A cette occasion, le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, a notamment estimé qu’il était impossible d’instaurer une monnaie communautaire "avant 5 ou 10 ans".

M. de Souza a invoqué "la non -convergence actuelle des économies des Etats membres de la CEDEAO" pour justifier l’impossibilité de réaliser la monnaie unique avant cette échéance.

"Une économie est convergente lorsqu’il y a une politique budgétaire coordonnée à la fois avec une politique monétaire et une politique d’endettement. Ce qui n’est pas encore le cas actuellement pour nos Etats, où l’inflation constitue un véritable problème", a-t-il expliqué.

La 51e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO de ce dimanche 4 juin, se prononcera sur la demande d’adhésion du Maroc en qualité de membre à part entière, examinera divers rapports avant d’élire le nouveau président de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement.


Le 04/06/2017 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi