Fermer

Coupe de la CAF: le Raja Club Athletic indexe un arbitre camerounais

Publié le 05/03/2019 à 17h07 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Antoine Max Depadoux Effa Essouma
© Copyright : DR

#Maroc : Le club marocain dénonce des décisions qui lui ont porté préjudice lors du match qui l'a opposé à Renaissance Sportive de Berkane dimanche dernier pour le compte de la 4e journée dans la poule A (0-0). Le Raja exige par ailleurs une enquête approfondie et n'exclut pas un éventuel retrait de toutes l

Dans un courrier daté du 3 mars 2019 adressé au président de la Confédération africaine de football (CAF), le Raja Club Athletic, à travers son président Jawad Ziyat, se plaint d'un «scandale arbitral» lors du match n°135 de la coupe de la CAF 2019 entre le Raja Club Athletic et la Renaissance sportive de Berkane. Un match officié par un trio camerounais avec pour arbitre central, Effa Essouma et marqué par «un véritable massacre arbitral», selon le président du club marocain.

Celui-ci dénonce notamment des «erreurs répétitives et graves» dans son courrier, Entre autres, un but refusé à la 92e minute de jeu, des penalties refusés à répétition et des avertissements non distribués.

«Des millions de téléspectateurs ont assisté à 90 minutes, non pas de jeu sportif basé sur l'esprit de compétition et du fair-play, mais à une véritable mascarade arbitrale, dont le héros n'était autre que l'arbitre désigné pour arbitrer ce match, à savoir monsieur Antoine Max Depadoux Effa Essouma», écrit notamment Jawad Ziyat.


LIRE AUSSI: Football. Arbitrage: la CAF sanctionne lourdement 11 arbitres


Celui-ci poursuit en disant que cette mascarade est une honte pour le football africain. «Icône du football continental et champion en titre de cette compétition, le Raja Club Athletic ne peut rester indifférent à cette injustice et vous demande solennellement de mener une enquête indépendante et approfondie sur le scandale arbitral qui a caractérisé le match susvisé et partant, rendre justice à notre club», ajoute-t-il.

Par ailleurs, le club n'exclut pas un éventuel retrait de toutes les compétitions africaines, y compris de la super coupe d'Afrique prévue à Doha au Qatar le 29 mars 2019. Ce match comptant pour le compte de la 4e journée dans la poule A s'est soldé sur le score de (0-0) entre les deux équipes.


LIRE AUSSI: Mondial 2018: Afrique du Sud-Sénégal à rejouer, l'arbitre suspendu à vie


Au classement, après quatre journées, la Renaissance sportive de Berkane est leader du groupe avec huit points, tandis que le Raja est dernier avec seulement trois unités au compteur, pour aucune victoire enregistrée jusqu'ici.

Agé de 35 ans, Antoine Max Depadoux Effa Essouma a notamment officié lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations (CAN) U20 au Niger. Agent communal dans le civil, il commence sa carrière d’arbitre en 1997. Un an plus tard, il devient arbitre départemental et en 2003, arbitre régional. En 2008, il devient arbitre fédéral et arbitre son premier match international en février 2013.

Le 05/03/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell