Fermer

Côte d’Ivoire: la RAM annonce un plan stratégique ambitieux pour l'Afrique

Mise à jour le 19/04/2017 à 19h42 Publié le 19/04/2017 à 19h37 Par Kofi Gabriel

#Economie
RAM
© Copyright : DR

#Maroc : Pour ses 60 ans, Royal Air Maroc concocte un ambitieux plan stratégique de développement en Afrique. L’annonce en a été faite à Abidjan, le second marché de la compagnie marocaine sur le continent.

La concurrence au niveau du ciel africain s’annonce rude dans les années à venir. Il faut compter avec les compagnies africaines bien établies (Ethiopian airlines, Royal Air Maroc, South African airlines, EgyptAir, Kenya Airways, etc.), les compagnies européennes (Air France-KLM, Turkish Airlines, etc.) et asiatiques (Emirates, Qatar Airways, etc.), et de nouvelles petites compagnies aux dents longues (RwandAir, Asky airlines, Comair, etc.) qui se développent.

Dans cet environnement qui s’annonce difficile, tous les acteurs concernés peaufinent leurs stratégies de consolidation et de conquête. C’est le cas de Royal Air Maroc qui fête cette année son 60e anniversaire avec un plan de développement ambitieux qui, selon le directeur chargé du pôle client, Othman Bekkari, sera dévoilé dans les mois à venir.


LIRE AUSSI : Royal Air Maroc s’offre une nouvelle stratégie marketing pour l’Afrique


«Nous avons un plan stratégique de développement ambitieux qui est en cours de finalisation», a-t-il déclaré, au cours d’une rencontre avec la presse ivoirienne à Abidjan, selon APA News.

Il a expliqué que l’équipe dirigeante de la RAM ambitionne de faire de Casablanca «un hub de connexion» des axes nord-sud, est-ouest et des axes diagonaux.

Rappelons qu’en janvier dernier, la compagnie marocaine avait annoncé qu’elle allait changer d’approche en matière de communication et de marketing vis-à-vis du marché africain qui représente près de 30% de son chiffre d’affaires. L’objectif est d’adapter sa communication aux spécificités africaines.


LIRE AUSSI : Transport aérien: la libéralisation du ciel africain est en marche


A ce titre, un appel d’offres a été lancé pour sélectionner l’agence en charge de la gestion de la communication de la compagnie en Afrique subsaharienne.

Et dans le cadre de cette politique, l’axe Casablanca-Abidjan occupe une place centrale au niveau de l’échiquier africain. Actuellement, Casablanca et Abidjan sont reliées par 16 vols hebdomadaires en été et 12 vols par semaine en hiver. C’est le second plus gros marché de la RAM en Afrique subsaharienne après celui du Sénégal.

Sur cet axe, la compagnie marocaine affiche un taux de croissance de 12% avec un nombre de voyageurs transportés ayant dépassé des 100.000 passagers par an vers le Maroc.

La délégation de la RAM qui séjourne à Abidjan prépare activement les célébrations des 60 ans d’existence de la compagnie et de ses 40 ans de présence en Côte d’Ivoire où des festivités sont prévues pour marquer ces deux dates anniversaires.

Rappelons que la RAM dispose d’une flotte de 56 appareils couvrant un réseau de plus de 90 destinations à travers le monde. Le marché africain représente près de 30% de son chiffre d’affaires et le continent génère presque 20% du trafic de la compagnie.

Le 19/04/2017 Par Kofi Gabriel