Fermer

Côte d’Ivoire. Urbanisme: Gims et Lakbir Alaoui Ismaili en prospection à Abidjan

Mise à jour le 27/05/2019 à 15h05 Publié le 27/05/2019 à 15h03 Par Moussa Diop

#Economie
lamalif Afrique

Maitre Gims, star de la musique, Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelables, Moulay Lakbir Alaoui Ismaili, PDG de Lamalif Group.

© Copyright : DR

#Maroc : Moulay Lakbir Alaoui Ismaili, PDG de Lamalif Group, et Gims, de sa nouvelle appellation, étaient en prospection à Abidjan. Les deux dirigeants de Lamalif Afrique ont rencontré de hauts responsables ivoiriens et leurs ont exposé leurs solutions dans le domaine de l’urbanisme.

Quelques semaines après l’alliance entre Lamalif Groupe, et Gims, créant Lamalif Afrique, la star de la musique et Moulay Lakbir Alaoui Ismaili, PDG du groupe marocain, leader en urbanisme, se sont rendus en Côte d’Ivoire.

Les deux responsables de l’entreprise spécialisée dans l’aménagement des villes et des territoires au Maroc, ont rencontré de hauts responsables ivoiriens, parmi lesquels le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, et le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé.

Avec leurs interlocuteurs ivoiriens, Lakbir Alaoui Ismaili et Gims ont discuté des possibilités de lancer des stratégies de développement prenant en considération l’expertise marocaine dans les métiers de l’innovation urbanistique, l’aménagement des infrastructures et au développement des ressources humaines.

Les dirigeants de Lamalif Afrique souhaitent exporter l’expertise de leur entreprise qui s’est forgée une expérience notable au Maroc, sur le reste du continent, afin d’être plus proches des ambitions de ses clients et usagers de l’espace public.

A ce titre, la Côte d’Ivoire constitue un véritable laboratoire de test pour Lamalif Afrique. Le pays bénéficie déjà fortement de l’expertise marocaine dans divers domaines, dont celui de l’aménagement de la baie de Cocody, appelée devenir la vitrine urbanistique et touristique de la capitale économique ivoirienne. Des partenariats de haut niveau ont été conclus avec d’autres pays dont le Sénégal, le Mali, et le Tchad.

Dans ces pays, l’entreprise compte lancer des stratégies de développement visant la modernisation des paysages urbains, tout en conservant l’empreinte marocaine et africaine.

De même, elle offrira des formations adaptées pour les métiers de l’urbanisme, de l'éclairage public et du mobilier urbain.

Ainsi, dans le cadre de la nouvelle vision stratégique 2019-2030, Lamalif Group compte développer des activités liées à l’immobilier, au design, à l’urbanisme et à  l’évènementiel dans le continent.

Lamalif Group, qui participe depuis 1998 à l’aménagement des villes et des territoires au Maroc, table sur l’excellence des relations entre le Maroc et la Côte d’Ivoire pour asseoir son développement en Afrique.
Le 27/05/2019 Par Moussa Diop

à lire aussi