Fermer

Guinée: des appels d'offres pour les travaux de voirie de Conakry adressés aux entreprises marocaines

Mise à jour le 14/12/2017 à 12h10 Publié le 14/12/2017 à 12h09 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
voirie

#Maroc : Nouvelles avancées dans le projet de mise à niveau des voiries du centre administratif de la capitale guinéenne. Les résultats des études préalables ont été présentés mardi à Conakry et des appels d'offres seront lancés au Maroc.

Le bureau d'études marocain Conseil ingénierie et développement (CID) a présenté les résultats des travaux préalables à la mise à niveau des voiries du centre administratif de Conakry, en présence du ministre guinéen de la Ville et de l'aménagement du territoire, Ibrahima Kourouma.

Ces études préalables se basent sur les résultats de l’étude de diagnostic et la proposition de solutions d’aménagement. Elles traitent d’une part l’aspect paysager et urbanistique, et d’autre part technique (voirie, réseau d’assainissement, éclairage public, déviation des réseaux existants touchés par l’aménagement).

"Au nom du gouvernement, je voudrais donc remercier le Royaume du Maroc. Aujourd’hui, les choses avancent", s'est réjoui le ministre Ibrahima Kourouma. "Il va y avoir des appels d'offres au Maroc pour sélectionner des entreprises marocaines qui vont naturellement bénéficier du marché", a-t-il aussi rappelé.


LIRE AUSSI: Guinée: les détails du réaménagement du centre administratif de Conakry


Quant aux entreprises guinéennes, elles peuvent postuler pour sous-traiter avec les entreprises qui seront sélectionnées. Le ministre Kourouma a tenu à souligner que chaque entreprise marocaine sélectionnée devrait choisir une entreprise sous-traitante en Guinée. "Le ministère de la Ville et de l’aménagement du territoire ne favorisera aucune entreprise guinéenne. Chaque société marocaine sera responsable de l'entreprise guinéenne qu’elle choisira", a-t-il prévenu.

Ibrahima Kourouma a aussi tenu à rappeler que la commission technique de suivi des travaux devrait être mixte et paritaire entre les bureaux d’études marocains et le ministère guinéen de la Ville et de l’aménagement du territoire. Enfin, il a exigé que les travaux s'inscrivent dans le grand projet d'aménagement de la capitale guinéenne dénommé Conakry Vision 2040.


LIRE AUSSI: Guinée-Maroc: Nabil Benabdallah à Conakry pour la mise à niveau de la capitale guinéenne


La mise à niveau des voiries de Kaloum (centre administratif et d'affaires de la capitale guinéenne) est une composante d'un des huit accords de coopération signés en février 2017 à Conakry, à la faveur d'une visite du roi Mohammed VI en Guinée. Cette mise à niveau concerne notamment trois voiries principales de Kaloum à savoir le boulevard Diallo Telly, le boulevard des Commerces et l’avenue de la République. Au-delà, l'accord prévoit aussi la requalification des quartiers sous-équipés et la lutte contre l'insalubrité. Pour y parvenir, le Maroc a apporté à la Guinée une enveloppe de 10 millions de dollars.


Le 14/12/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

à lire aussi