Fermer

Vidéo. Coupe de la CAF: toute la Guinée savoure la victoire de Horoya contre l'IR Tanger

Mise à jour le 16/04/2017 à 11h14 Publié le 16/04/2017 à 11h02 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Vidéo. Coupe de la CAF: toute la Guinée savoure la victoire de Horoya contre l'IRT de Tanger
© Copyright : DR

#Maroc : Battu (3-2) sur le terrain de l'Ittihad Riadhi de Tanger, le Horoya Athlétic Club est quand même victorieux à l'issue des deux matchs. Cette difficile qualification pour le tour prochain de la Coupe de la CAF permet à la Guinée de maintenir son seul représentant dans les compétitions du continent.

Après son élimination de la Ligue des champions, le Horoya a souffert pour accéder à la phase de groupes de la Coupe de la Confédération Africaine de Football. Parti à Tanger avec un avantage de deux buts marqués à l'aller, le club de la banlieue de Conakry a vu ses chances s'effriter à la première période du match. Les visiteurs ont concédé deux penaltys en moins de trois minutes. l'IR est donc revenu au score (2-2 sur l'ensemble des deux matchs) en transformant ces penaltys par l'entremise de l'Ivoirien Hervé Guy (32') et Ismaïl Belmaalem (35') . Tout était donc à refaire pour les hommes de Victor Zvunka. Et ils l'ont fait au retour des vestiaires.

LIRE AUSSI: Coupe de la CAF: contre l'IR de Tanger, le Horoya veut mieux faire que sa rivale ASK


 

Longtemps dominés durant la première période, les joueurs du Horoya sont revenus de la pause avec une autre intention. Une tête de Bassirou Ouédraogo (48') et un deuxième but marqué par Ibrahima Sory Sankhon (49') ont redonné l'avantage aux Guinéens. A quatre buts à deux sur l'ensemble des deux matchs, les Marocains se devaient d'en marquer trois supplémentaires pour arracher la qualification au Horoya. L'IR a poussé, mais n'y est pas parvenu. Le troisième but (88') et la réduction du Horoya à dix suite à un carton rouge contre Aminata Condé (92') étaient bien tardifs pour pouvoir renverser la situation.

 


Cette qualification du Horoya pourrait faire du bien à Victor Zvunka qui est décrié par les supporteurs du Horoya en raison de ses choix techniques. Mais au-delà du technicien français, c'est toute une équipe qui va gagner. Surtout financièrement. Le propriétaire du Horoya, le richissime Antonio Souaré, a promis 100 000 dollars US à son équipe en récompense de cette qualification. Avant de devenir le président de la Fédération Guinéenne de Football, l'obligeant à laisser la présidence du Horoya à son fils Sofiane, Antonio Souaré avait fixé l'objectif d'atteindre la phase des poules d'une compétition africaine à l'horizon 2017.

LIRE AUSSI: Ligue des Champions: Face à l'ES Tunis, l'impossible remontada du Horoya de Conakry


 


En plus des supporteurs du Horoya, c'est toute la Guinée qui savoure cette qualification à la phase des poules de la Coupe de la CAF. Après l'élimination de l'As Kaloum par l'IR, en mars dernier, le Horoya est resté le seul représentant guinéen dans les comptétitions africaines inter-clubs. Et, depuis 2005, aucun club du pays n'a atteint ce niveau de la compétition. Le Horoya pourra-t-il aller plus loin ?  Il faudra juger sur pièces.
Le 16/04/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou