Fermer
#Société

Vidéo. Maroc-Mali: une relation multidimensionnelle saluée par le guide spirituel des Tijanis maliens

Mise à jour le 23/07/2017 à 17h59 Publié le 23/07/2017 à 17h13 Par Mar Bassine Ndiaye et Diemba Moussa Konaté à Bamako

#Maroc : Thierno Hady Thiam, président du Conseil fédéral national des adeptes du Tidjania au Mali, revient sur l’excellence des relations entre le Maroc et le Mali. Historiquement, le volet cultuel y occupe une place particulière et plus de 300 imams maliens ont été formés au Maroc grâce au roi Mohammed VI.

Thierno Hady Thiam est l’un des guides religieux les plus respectés du Mali. Il est à la tête du Conseil fédéral national des adeptes du Tijania au Mali; adeptes qui représentent 62% des musulmans du pays.

Dans cet entretien accordé à le360 Afrique, il revient sur les relations multidimensionnelles et séculaires qu'entretiennent le Maroc et le Mali. 


LIRE AUSSI : Mali-Maroc: inauguration à Bamako de la «clinique périnatale» Mohammed VI


Témoin de l’histoire, le guide religieux a rappelé l’exemplarité des relations séculaires entre le Maroc et le Mali qui se sont cimentées grâce à l’islam, avec la formation des premiers grands savants religieux maliens dans les universités marocaines. Ainsi, a-t-il expliqué, les principaux rites religieux du Mali que sont la Tijania et la Qadiryya prennent leurs sources au Maroc.

Aujourd’hui, et grâce à l’accord signé lors de la visite du roi du Maroc au Mali, plus de 300 imams maliens ont reçu un enseignement au sein de l’Institut Mohammed VI de formation des imams morchidines et morchidates. Ce sera bientôt le cas de 200 autres.
Le 23/07/2017 Par Mar Bassine Ndiaye et Diemba Moussa Konaté à Bamako