Fermer

Mauritanie: le Maroc premier partenaire commercial africain

Mise à jour le 20/10/2017 à 16h09 Publié le 20/10/2017 à 16h04 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
légumes marocaines
© Copyright : DR

#Maroc : Avec une enveloppe globale de près de 10 milliards d'ouguiyas (25 millions d'euros), le royaume du Maroc est le premier fournisseur africain de la Mauritanie au second trimestre 2017.

La Mauritanie a importé pour plus de 9,77 milliards d’ouguiyas de produits marocains, soit 48,4% du volume total de ses importations en provenance du continent africain, au deuxième trimestre de l’année 2017, selon le bulletin trimestriel de l’Office national des statistiques (ONS).

Les importations mauritaniennes en provenance du royaume sont constituées essentiellement de produits agricoles et agro-alimentaires: fruits, légumes, produits agro-alimentaires (couscous, pâtes, produits laitiers,...).

Une intense activité commerciale favorisée par l’existence d’une route bitumée qui va du territoire marocain jusqu'aux régions de la CEDEAO.


LIRE AUSSI : Maroc-Mauritanie: pourquoi l’intox algérienne ne fermera pas la frontière


Ainsi, les importations en provenance du Maroc représentent presque la moitié des importations globales de la Mauritanie en provenance du continent africain. Toutefois, il faut noter que le continent ne pèse que 5,1% des importations mauritaniennes, soit 20 milliards d'ouguiyas sur un montant global de 466,74 milliards d'ouguiyas. 

Et les quatre principaux fournisseurs de la Mauritanie en valeur sont le Maroc (48,4%), l’Algérie (15,8%), l’Afrique du Sud (8,9%) et le Sénégal (7,7%). La valeur totale des importations durant le second rimestre 2017 s'établit à 20,27 milliards d’ouguiyas. 

«Ces quatre pays totalisent ainsi 80% de la valeur totale des importations en provenance du continent africain. Au cours du trimestre, les principaux produits importés du continent sont: les produits alimentaires (37,7%), les biens d’équipement (25,4%), les produits pétroliers (9,9%) et les matériaux de construction (9,1%).»


LIRE AUSSI : Vidéo. Mauritanie: les camionneurs marocains déplorent la hausse de la taxe douanière


Sur le plan gobal, au second trimestre 2017, «la balance commerciale de la Mauritanie est déficitaire. Le déficit hors pétrole atteint 306,58 milliards contre 81,51 milliards d’ouguiyas au trimestre précédent. Ce qui engendre un taux de couverture des importations par des exportations de 34,3%. Toutes les exportations sont en baisse, excepté le cuivre qui a progressé de 7,3% au deuxième trimestre 2017», explique le bulletin. Le montant global des échanges commerciaux de la Mauritanie avec le monde (hors pétrole) est évalué à 626,96 milliards d’ouguiyas».

Les pays européens demeurent les principaux fournisseurs et clients de la Mauritanie, avec 23,5% de l’origine des importations et 48,7% des exportations.
       
Le 20/10/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya