Fermer
#Economie

Mauritanie: Un ex-PM parle de la ZLECA et de l'intégration du Maroc à la CEDEAO

Mise à jour le 27/03/2018 à 18h55 Publié le 27/03/2018 à 18h52 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Maroc : Yahya Ould Ahmed El Waghf, économiste, ex-Premier ministre mauritanien et leader politique, parle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) et du processus d'intégration du Maroc à la CEDEAO.


Yahya Ould Ahmed El Waghf, économiste, est le leader du Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD-Adil), un parti d’opposition. Ancien Premier ministre de Mauritanie (2007-2009), il salue l’avènement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), instituée à Kigali le 21 mars courant à travers un traité signé par 44 chefs d’Etat et de gouvernement.

La  démarche des dirigeants du continent est conforme à la logique économique et va permettre, selon lui, de créer une vaste zone, appelée à constituer un important outil d’intégration pour les Etats, outil également réclamé par les investisseurs.

Très attaché au panafricanisme, Yahya évoque également la défection du Nigeria et les réticences de l’Afrique du Sud face à la ZLECA.

Cet ancien lauréat de l'Institut national d'économie appliquée et des statistiques de Rabat (INSEA), aborde aussi le processus de l’intégration du Maroc à la CEDEAO, les appréhensions d’une partie du secteur privé ouest-africain, et préconise l’aménagement d’un mécanisme de transition pour réaliser cet objectif.

  
Le 27/03/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya