Fermer

Vidéo. Maroc-Mauritanie. énergie: la Fenelec prospecte le marché mauritanien

Mise à jour le 11/12/2018 à 13h20 Publié le 11/12/2018 à 13h19 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Mauritanie-Maroc: énergie, la Fenelec prospecte le marché mauritanien
© Copyright : DR

#Maroc : Nouakchott abrite un forum sur le partenariat mauritano-marocain dans le domaine de l’énergie, depuis hier, lundi 10 décembre, jusqu'à ce jeudi 13 décembre. Cette manifestation est organisée par la FENELEC du Maroc, sous l’égide de la Confédération Panafricaine de l’Electricité (CAFELEC).

Ce forum d'affaires qui a lieu en ce moment et se termine ce jeudi à Nouakchott, porte essentiellement sur le partenariat mauritano-marocain dans le domaine de l’énergie, et il est organisé, côté marocain, par la Fédération nationale de l’électricité, l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC), sous l’égide de la Confédération panafricaine de l’électricité (CAFELEC).

21 entreprises marocaines y participent, ainsi que de nombreuses institutions mauritaniennes, sous la houlette de la Société mauritanienne d’électricité (SOMELEC) et de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM).


Hier, première journée de cette manifestation, un séminaire a eu lieu, placé sous le haut patronage de l’ambassade du royaume du Maroc en Mauritanie, representée par Son Excellence Hamid Chabar.

Et désormais, des rencontres «B to B» ont lieu, en ce moment même à Nouakchott, entre opérateurs mauritaniens et marocains, et se poursuivront deux journées durant. 


LIRE AUSSI: Energie solaire: l'ONEE contribue à l’électrification rurale au Mali


Ahmed ould Hamza, industriel, président du Conseil d’affaires mauritano-marocain, par ailleurs ex-maire de Nouakchott, salue «un élan très positif dans les relations économiques entre les deux pays ces derniers temps. Un renforcement des relations d’affaires et un partenariat de plus en plus important qui qui devrait  accélérer le rapprochement politique».

Pour sa part, Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc en Mauritanie, a mis l’accent, hier, sur «l’importance de l’énergie» un élément transversal dans toutes les performances économiques, et s'est félicité de «l’intensification des rapports entre les opérateurs mauritaniens et marocains dans ce domaine».


LIRE AUSSI: Energies renouvelables: l'expérience marocaine à l'honneur à Ouaga


De son côté, Latifa Mejjad, experte et consultante auprès d'IMACAB, une filiale d’INGELEC, a expliqué le rôle de cette multinationale sur les marchés marocain, mauritanien et africain. Elle a plaide en faveur de la création d’un «marché maghrébin pour éliminer tous les obstacles».


Youssef Bougrine, responsable commercial à l'export d'INGELEC, dont les produits sont fortement présents sur le marché ouest-africain, a évoqué les domaines d’expertise de l'importante entreprise qui l'emploie. 

Enfin, Mohamed Talaa, directeur des exportations auprès de MEDICABLE, a expliqué les missions de cette entreprise, spécialisée dans la fabrication des câbles basse tension, et a également évoqué la collaboration actuellement menée par sa société avec la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC) ainsi que d’autres partenaires mauritaniens dans le domaine de l’énergie.
Le 11/12/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya