Fermer

Mauritanie. Club Afrique Développement: retour sur l'étape de Nouakchott de la mission multisectorielle

Mise à jour le 24/01/2020 à 15h23 Publié le 24/01/2020 à 13h52 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Club afrique Développement Mauritanie
© Copyright : DR

#Maroc : La visite à Nouakchott, en Mauritanie, des membres de la mission multisectorielle du Club Afrique Développement, du Groupe Attijariwafa bank, sur le thème des «Industries extractives: nouvelles opportunités multisectorielles d’investissement» dans le pays, se solde par un bilan largement positif.

L'étape mauritanienne d'une tournée itinérante du Club Afrique Développement a été largement positive.

Initié par le groupe bancaire marocain Attijari Wafabank, ce club, dont les membres sont de potentiels investisseurs, tant les hauts responsables de structures institutionnelles que ceux d'entreprises opérant dans le secteur privé, a pour vocation d’établir une passerelle entre les acteurs économiques engagés dans une dynamique de croissance en Afrique, et de servir de catalyseur aux échanges commerciaux.

Les rencontres du Club Afrique Développement organisées dans la capitale mauritanienne, les mercredi 22 et jeudi 23 janvier, ont permis à leurs participants, dont près de 200 chefs d'entreprises qui faisaient partie de la délégation, de suivre plusieurs exposés qui leur ont été présentés sur l’économie mauritanienne, et sur les opportunités d’investissement dans le pays.


Ayant adopté pour thème transversal celui des «Industries extractives: nouvelles opportunités multisectorielles d’investissement» en Mauritanie, la journée dédiée aux rencontres B To B, dans le cadre de cette mission-marathon qui aura duré 48 heures, a permis d'organiser pas moins de 83 rencontres formelles.

Ces rencontres ont impliqué 166 responsables d'entreprises opérant dans divers secteurs d'activités, et issus de plusieurs pays: de Mauritanie et du Maroc, bien entendu, mais aussi du Mali, d'Egypte, de Tunisie et du Sénégal. 

Les contacts établis ouvrent d’importantes perspectives de partenariats dans les domaines des mines, de l’énergie, de l’industrie, du Bâtiment et des Travaux Publics  (BTP), de la pêche et des assurances.

Le 24/01/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya