Fermer

Vidéo. Maroc-CEDEAO: le Premier ministre sénégalais rassure le patronat régional

Mise à jour le 13/02/2018 à 18h27 Publié le 13/02/2018 à 18h10 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

#Politique
Déclaration du Premier ministre sénégalais concernant l'adhésion du Maroc à la CEDEAO
© Copyright : DR

#Maroc : Alors que le patronat sénégalais continue de s'interroger sur les gains réels que pourraient apporter l'adhésion du Maroc et le rapprochement de la Tunisie et de la Mauritanie avec la CEDEAO, le Premier ministre les invite à prendre part aux études d'impact en cours.

Les chefs d’entreprises privées d’Afrique de l’Ouest sont au Sénégal pour deux jours, les 13 et 14 février, dans le cadre des Assises de l'entreprise. Il s'agit d'une rencontre initiée par le Conseil national du patronat (CNP) sénégalais.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée ce mardi matin en présence du Premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui a tenu à rassurer Baidy Agne, le patron des patrons affiliés au CNP et lui a fait savoir que le marché ouest-africain suscite de plus en plus d’intérêt.


Il faisait allusion à la volonté du Maroc d'adhérer à la CEDEAO et à celle de la Mauritanie et de la Tunisie de signer un accord de partenariat ou d'être membres observateurs. 

Pour le chef du gouvernement, la décision des chefs d'Etat de la CEDEAO le 16 décembre dernier à Abuja est claire. Elle a donné mandat à la commission de l'organisation régionale pour diligenter une étude plus poussée sur l'impact réel de l'élargissement stratégique à 16, voire 17 membres, avec le Maroc et la Tunisie. 


Le 13/02/2018 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

à lire aussi