Fermer

CAN U17. Groupe du Maroc: les preuves de fraude sur l'âge fournies par...le Japon

Mise à jour le 25/04/2019 à 09h48 Publié le 25/04/2019 à 08h08 Par Le360 Afrique avec agences

#Sports
CAN U17
© Copyright : DR

#Maroc : Les choses se précisent dans la poule du Maroc, du Sénégal, de la Guinée et du Cameroun. Il y a bien eu des cas avérés de fraude sur l'âge lors des phases de groupes de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans, toujours en cours en Tanzanie. La fédération japonaise en apporte les preuves.

La fédération japonaise de football a fait parvenir à la CAF les documents de voyage attestant d’une fraude sur l’âge des deux joueurs guinéens de l’équipe nationale des U 17, a appris l’Agence de Presse Sénégalaise, auprès de la Fédération sénégalaise de Foot, ce mercredi. C'est dans la même poule qu'ont évolué les Lionceaux de l'Atlas qui ont d'ailleurs été battus par les Guinéens par un but à zéro. 

L'entraîneur marocain s'était étonné de l'impressionnate force physique de ses adversaires guinéens et camerounais. Et la Fédération marocaine, tout comme son homologue sénégalaise avait déposé une plainte auprès de la CAF. Si pour le cas du Cameroun, des preuves formelles n'ont pas été apportées, pour celui de la Guinée, les choses s'éclaircissent bel et bien. 

Deux joueurs de la sélection de Guinée, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta, étaient soupçonnés d’avoir changé d’identité entre le tournoi "Dream Club" abrité par le Japon en 2017 et la CAN des U 17 en cours en Tanzanie.


>>>LIRE AUSSI: CAN U17: le Cameroun et le Maroc se disputent sur l'âge réel des joueurs

Le Sénégal qui avait introduit un recours après avoir constaté que ces deux joueurs de l’équipe guinéenne qui l’a battu (2-1) en phase de poule avaient usurpé de nouvelles identités, a été débouté lundi par la Caf.

La fédération japonaise de football sollicitée par la CAF n’avait pas réagi au moment de la décision de rejet de la requête sénégalaise par l’instance dirigeante du football africain dont la commission juridique n’avait pas jugé utile de mettre en demeurre la fédération guinéenne de football de fournir les copies des visas des joueurs incriminés.

La Guinée n’a pas été sanctionnée et s’est qualifiée pour la finale de la compétition, ce mercredi, aux dépends du Nigeria à la suite d’une série de tirs au but (9 à 10) après un score nul et vierge (0-0).

Avec la réception des documents de voyage des joueurs incriminés, ’’toutes les délégations sont en attente de la réaction que va adopter la CAF’’, informe un membre de la délégation de la Fsf joint par l’APS.
Le 25/04/2019 Par Le360 Afrique avec agences