Fermer
#Culture

Vidéo. Maroc-Sénégal: Journée dédiée aux Qaçaïdes de Khadimoul Rassoul à Rabat

Mise à jour le 15/04/2017 à 21h04 Publié le 15/04/2017 à 19h41 Par Mar Bassine Ndiaye et Saâd Aouidy

#Maroc : Les Mourides, disciples du cheikh Khadimoul Rassoul, ont organisé à Rabat leur journée annuelle dédiée à l'oeuvre écrite de ce dernier constituée d'une riche poésie, les fameuses "qaçaïdes". La communauté mouride est venue de Dakhla à Laayoune, en passant par Tanger ou Agadir pour y assister.


"Pour la huitième année consécutive, les Mourides du Maroc organisent une grande journée dédiée aux écrits de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur sénégalais de la voie soufie Al Mouridiya. L'évènement s'est tenu ce samedi 15 avril 2017 dans la capitale administrative du royaume, rassemblant plus de 1000 participants venus des quatre coins du royaume. Cette année, le thème retenu, "Contribution du soufisme à l'éducation de la société" a fait l'objet d'un colloque animé par d'éminents théologiens. Durant toute la journée, les participants à la journée se sont livrés à la lecture du Coran et à la déclamation des qaçaid Cheikh Ahmadou Bamba, encore connu sous le nom de Serigne Touba, qui sont des panégyriques à la gloire du Prophète de l'Islam (PSL). Cet évènement est désormais inscrit dans l'agenda des célébrations de la communauté mouride du Maroc, à côté du grand Magal.


VOIR AUSSI: Vidéo. Les Mourides du Maroc célèbrent le Magal à Casablanca

Pour la deuxième année consécutive, la section de Dakhla a pu prendre part à l'événement grâce au concours des autorités administratives de la région qui mis ont à leur disposition un moyen de transport", explique Khadim Cissé, le secrétaire général de l'Association Fathoul Ghaffar qui regroupe l'ensemble des disciples de Khadimoul Rassoul au Maroc. La section de Marrakech a également bénéficié des mêmes facilités de la part de la Wilaya de Marrakech-Safi. Les disciples d'Agadir et de Fès ou des autres villes, en revanche, ont affrêté des bus pour rejoindre Rabat.

Pour l'organisation d'un tel évènement, la communauté qui est connue par sa capacité organisationnelle a néanmoins besoin de l'appui des autorités consulaires. "Nous intervenons en amont pour faciliter l'obtention des autorisations administratives et faciliter la réussite de cette journée", explique Aliou Diao, vice-consul du Sénégal à Casablanca. Ajoutant que, "cette journée permet de vivifier la contribution du grand homme de Dieu dans l'islam et bénéfice aux musulmans du monde entier et de faire vivre la culture musulmane des Sénégalais".
Le 15/04/2017 Par Mar Bassine Ndiaye et Saâd Aouidy