Fermer

Dette: les gouverneurs des banques centrales africaines s'inquiètent

Mise à jour le 31/07/2019 à 17h59 Publié le 31/07/2019 à 17h53 Par Karim Ben Amar

#Economie
L'endettement africain s'alourdit
© Copyright : DR

#Maroc : En conclave à Kigali, capitale du Rwanda, les gouverneurs des banques centrales des pays africains se sont inquiétés de l'endettement de leurs pays. Les banquiers centraux ont discuté des moyens de contenir le niveau de la dette souveraine de l’Afrique, laquelle explose. Les détails.

Une rencontre de haut niveau s’est tenue hier, mardi 30 juillet à Kigali, au Rwanda, pour discuter de la situation inquiétante de l'endettement du continent africain.

Les gouverneurs des banques centrales africaines se sont réunis pour s’entretenir sur les moyens de contenir le niveau de la dette souveraine de l'Afrique à un niveau acceptable, sans que cela n'entrave le financement des programmes de développement du continent africain.

A cet effet, le gouverneur de la Banque centrale du Rwanda, John Rwangombwa, a déclaré, lors de la réunion du bureau de l'Association des banques centrales africaines, qu’«une gestion efficace de la dette publique est essentielle pour la stabilité financière et la viabilité à long terme des politiques budgétaires des économies africaines».


LIRE AUSSI: Chine-Afrique: la dette chinoise et le risque d’étranglement du continent


«Cette réunion doit discuter de la manière dont les pays d'Afrique peuvent gérer de manière efficace et durable leur endettement afin de réaliser les objectifs de développement à long terme sans mettre en danger les économies», a-t-il ajouté.

La dette publique en Afrique s'élevait à 45% du PIB en 2017, contre 29,1% en 2013, selon le rapport Africa Pulse 2017 de la Banque mondiale.

D’après ce même rapport, 11 des 35 pays à revenus bas d'Afrique sub-saharienne sont classés comme ayant un risque élevé de crise de la dette.

Le 31/07/2019 Par Karim Ben Amar