Fermer

Sénégal-Maroc: une forte délégation marocaine au Grand Magal de Touba

Mise à jour le 20/10/2019 à 10h05 Publié le 19/10/2019 à 09h16 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Touba
© Copyright : DR

#Maroc : Une forte délégation marocaine s'est rendue, vendredi, dans la ville sénégalaise de Touba, où elle a pris part aux cérémonies officielles du 125è Grand Magal commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), fondateur de la confrérie soufie des Mourides.

Les cérémonies officielles de ce méga-rassemblement spirituel se sont déroulées en présence de membres du gouvernement sénégalais, de délégations étrangères, de représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar et des membres de la délégation officielle marocaine comprenant, outre Azzouzi, notamment l'ambassadeur du Royaume au Sénégal, Taleb Barrada, le président du conseil local des oulémas de Larache, Driss Ben Daouia, le président du conseil local des oulémas de la préfecture des arrondissements de Ben M'sik, Ahmed Ait Iazza et Moussa Al Bahja, chef du service organisation des compétitions au sein du ministère des Habous et des Affaires.

La délégation marocaine a eu droit, comme à l'accoutumée, à un accueil des plus chaleureux, démonstration, encore une fois, des liens forts liant le Maroc et la confrérie mouride au Sénégal.


LIRE AUSSI: Sénégal: des millions de mourides ont célébré le "Grand Magal" de Touba


Ainsi, lors d'une audience accordée à la délégation marocaine par le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacke, Azzouzi a noté que le roi Mohammed VI entoure de sa haute bienveillance la confrérie mouride qu'il ne cesse de combler de ses marques de respect et d’estime, la preuve, a poursuivi Azzouzi, la forte délégation marocaine qui a fait le déplacement à Touba afin de prendre part aux cérémonies marquant la célébration du Magal.

Le président du conseil local des oulémas de Moulay Yaakoub a mis en exergue, dans ce sens, la singularité des relations historiques liant le Maroc au Sénégal, faisant remarquer que le Royaume du Maroc est soucieux de renforcer et de consolider ses relations avec le Sénégal dans tous les domaines, notamment religieux.


LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal. Grand Magal: le pays entier se tourne vers Touba


Mettant en avant les relations fraternelles liant le roi Mohammed VI et le président de la République du Sénégal, Macky Sall, il a indiqué que le Maroc a toujours veillé à être représenté par une forte délégation au Magal de Touba et dans d'autres évènements organisés par la confrérie.

"Au Maroc, plusieurs disciples de la confrérie poursuivent leurs études au sein de l'Institut Mohammed VI de formation des imams mourchidines et mourchidates où plus de 60 imams y reçoivent une formation profonde sur l’islam, dans le cadre des constantes religieuses communes entre le Maroc et le Sénégal, les deux pays partageant le rite malékite et le dogme achaarite, selon un soufisme sunnite", a-t-il enchaîné.

"Les étudiants mourides inscrits au sein des écoles de l'enseignement traditionnel et dans les universités et instituts du Maroc sont connus par leur sérieux, envie d'apprendre et bon comportement", s'est-il, par ailleurs, félicité.
Le 19/10/2019 Par Le360 Afrique - Afp