Fermer

Vidéo. Coronavirus: voici les modalités du rapatriement des Sénégalais bloqués au Maroc

Mise à jour le 23/03/2020 à 09h11 Publié le 21/03/2020 à 13h33 Par Mar Bassine Ndiaye et Saâd Aouidy

#Société
Coronavirus: rapatriement des Sénégalais du Maroc
© Copyright : le360

#Maroc : Le gouvernement sénégalais offre une dernière chance à ses ressortissants désirant se rendre à Dakar à partir de Casablanca. Un dernier vol devrait décoller ce samedi à 21h.

 
Dans un communiqué publié ce vendredi 20 mars, "le Consulat général du Sénégal à Casablanca informe la communauté que la compagnie Air Sénégal opérera un vol pour le rapatriement des Sénégalais au départ de l’aéroport international Mohammed V, ce samedi 21 mars 2020". Le vol est prévu à 21h et les passagers doivent se présenter six heures avant, pour les besoins des formalités d’enregistrement. 
 
"Le vol est exclusivement réservé aux Sénégalais résidant à Casablanca ou ceux venus récemment au Maroc et désirant retourner à Dakar", précise Abdou Jaïdi, présideent et CEO d’APG, représentant de la compagnie sénégalaise au Maroc. En d’autres termes, les Sénégalais résidents en Europe ou en Amérique du Nord ayant transité au Maroc n’en font pas partie. "Ils peuvent néanmoins se rapprocher des autorités consulaires qui coordonnent cette opération, ajoute-t-il. 


>>>LIRE AUSSI: Coronavirus: le Sénégal va rapatrier ses ressortissants bloqués à Casablanca


 

 
La priorité est donnée à l’ensemble des clients d’Air Sénégal dont les vols ont été annulés depuis le 15 mars courant. Ceux-là doivent se présenter directement à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. 

 

 
Plusieurs Sénégalais avaient demandé ce dernier vol, dont certains venus de l’Union européenne, transitant par le Maroc, et qui, malheureusement, se sont retrouvés bloqué dans le royaume. 
 
Beaucoup d’entre eux étaient même venus par la route et se sont retrouvés coincés au niveau de la frontière avec la Mauritanie à El Guerguerat, actuellement fermée pour les passagers. 
 
Pour ceux-ci, jeudi 19 mars, après intervention des autorités sénégalaises auprès de leurs homologues marocaines et mauritaniennes, une vingtaine d’entre eux a pu rejoindre la ville de Rosso, sur le fleuve Sénégal. Ils ont été escortés par la gendarmerie mauritanienne. 
 
À Casablanca, outre les citoyens sénégalais en transit, on trouve également des pèlerins rentrant de Fès et de nombreux commerçants qui séjournaient brièvement au Maroc pour leurs affaires. 
 
Enfin, ce vol permettra également à certains Sénégalais résidant régulièrement au Maroc de profiter de l’occasion qui leur est offerte pour se rendre à Dakar. 
 
En revanche, "les citoyens sénégalais en séjour irrégulier, c’est-à-dire ceux qui sont au Maroc depuis plus de trois mois et n’ont pas de carte de résident, ne pourront pas bénéficier de ce vol exceptionnel pour rentrer, à cause du délai que requiert l’établissement d’un laissez-passer", précise Abdou Jaïdi.
Le 21/03/2020 Par Mar Bassine Ndiaye et Saâd Aouidy