Fermer

Mondial 2018. Prize money: comment les équipes qualifiées se partageront les 344 millions d’euros

Mise à jour le 29/10/2017 à 17h11 Publié le 29/10/2017 à 16h47 Par Kofi Gabriel

#Sports
mondial 2018
© Copyright : DR

#Maroc : Les 32 pays qualifiés pour le Mondial russe de 2018 se partageront la bagatelle de 344 millions d’euros, soit 225 milliards de francs CFA, constituant le «prize money». Les équipes qui s’arrêteront au premier tour percevront chacune 8 millions de dollars. Tous les détails.

La FIFA a annoncé lors de la réunion de son Comité exécutif à Calcutta en Inde qu’elle avait décidé d’augmenter la dotation globale de la Coupe du monde 2018, appelée aussi «prize money», de 12% par rapport à celle du Mondial de 2014, pour porter celle-ci à 344 millions de dollars.

Les équipes qualifiées pour la phase finale et qui seront éliminées dès la phase de poules recevront chacune 8 millions de dollars. Celles qui atteindront les huitièmes et les quarts de final recevront respectivement 12 et 16 millions de dollars chacune.
Les futurs 3e et 4e de la Coupe du monde 2018 se verront respectivement verser 22 et 24 millions de dollars.


LIRE AUSSI : Mondial-2018. Qualifications. Nigeria et Tunisie presque, et les autres


Le grand vainqueur de cette édition touchera 38 millions de dollars alors que finaliste se consolera avec 28 millions de dollars.

Ainsi, le prize money du mondial 2018 se répartit comme suit:
- Vainqueur                                38 millions de dollars
- Finaliste                                   28 millions de dollars
- Troisième                                24 millions de dollars
- Quatrième                                22 millions de dollars
- Quart de finaliste                    16 millions de dollars
- Huitième de finaliste              12 millions de dollars
- Éliminé au premier tour            8 millions de dollars

À ces montants s’ajoute la somme d'1,5 million de dollars accordée à chaque pays participant afin de couvrir les frais de préparation.

C’est dire que chaque nation qualifiée percevra au minimum (en cas d'élimination au premier tour) 9,5 millions de dollars.

En plus, la FIFA va consacrer 134 millions de dollars à un programme de protection des footballeurs, une sorte d’assurance pour indemniser les clubs en cas de blessure des joueurs au cours de la compétition.


Le 29/10/2017 Par Kofi Gabriel