Fermer

Voici les 10 pays les plus prospères d’Afrique, selon le britannique Legatum Institute

Mise à jour le 25/11/2021 à 14h13 Publié le 25/11/2021 à 13h56 Par Moussa Diop

#Economie
Port Louis Maurice
© Copyright : DR

#Maroc : Le think tank britannique vient de publier son Legatum Prosperity Index (indice de prospérité). Basé sur 12 indicateurs fondamentaux, ce ranking a porté sur 167 pays à travers le monde dont 53 africains. Maurice trust une fois de plus la première place africaine.

Le Legatum Institute, organisme britannique de bienfaisance éducatif, vient de publier la 15e édition de son classement annuel le «Legatum Prosprerity Index 2021». Cet indice livre un tableau relativement exhaustif de la situation de prospérité des pays étudiés en se basant sur des critères multidimensionnels: institutionnels, économiques et sociaux. Ainsi, l’indice évalue les pays sur la base de la promotion de la prospérité de leurs résidents, reflétant à la fois le bien-être économique et social et allant au-delà des mesures macroéconomiques traditionnelles de la prospérité d’une nation, qui repose uniquement sur les indicateurs de richesse dont le plus usité est le Produit intérieur brut (PIB).

Pour l’édition 2021, ce sont en tout 167 pays des cinq continents, regroupant plus de 99,5% de la population mondiale, qui ont été passés au crible par l’organisme dont 53 pays africains.

>>> LIRE AUSSI: Voici les 10 pays les plus riches d’Afrique, selon la Banque Mondiale  

Pour établir son classement, le Legatum Institute compare les performances des pays dans trois domaines: l'inclusivité des sociétés, l’ouverture des économies et l’autonomisation des populations et ce, en se basant sur une batterie de 12 piliers fondamentaux: ”Sûreté et sécurité”, ”Libertés individuelles”, ”Gouvernance”, ”Capital social”, ”Climat de l’investissement”, ”Conditions d’entrepreneuriat”, ”infrastructures & qualité économique”, ”Accès au marché”, ”Conditions de vie”, ”Santé”, ”Education” et ”Environnement naturel”.

Les 12 piliers comportent 67 indicateurs et plus de 300 sous-indicateurs d’évaluation différents. Et les données utilisées proviennent de plus de 70 sources différentes.

Et pour chaque pilier, chaque pays est classé par rapport aux autres pays, selon le nombre de points obtenus, du 1er, le mieux classé, au 167e, le plus mauvais classé. Ce qui offre une idée sur la façon dont la prospérité se forme et évolue dans presque tous les pays du monde.

>>> LIRE AUSSI: Afrique: voici le Top 5 des pays africains les plus prospères, selon le Legatum Institute

Ainsi, pour cette édition, comme pour les précédentes, le Legatum Prosperity Index est complétement dominé par les pays nordiques qui trustent les 5 premières places mondiales dans l’ordre suivant: Danemark, Norvège, Suède, Finlande et Suisse. Les Etats-Unis, première puissance économique mondiale en termes de PIB, se classe au 20e rang de l’indice, juste derrière le Japon (19e), alors que la France se positionne au 22e rang mondial et la Chine au 54e rang mondial.

Quant aux pays africains, ils se classent globalement au bas du classement du Legatum Institute. Le pays africain le mieux positionné est Maurice, qui se hisse au 45e rang mondial de l’indice, perdant une place par rapport à son classement de l’année dernière, juste devant le Qatar (46e).

Dans le Top 100 mondial des pays les mieux classés, on ne compte que 9 pays africains, alors que 7 pays africains figurent parmi les 10 derniers du classement: Soudan (159e), RD Congo (160e), Somalie (161e), Erythrée (162e), Tchad (164), Centrafrique (166e) et Soudan du Sud (167e).

>>> LIRE AUSSI: Quelles sont les 10 villes les plus riches d’Afrique?

Et le Top 10 des pays africains les mieux classés du Legatum Prosperity Index comprend: Maurice (45e mondial), Seychelles (50e), Cap Vert (80e), Botswana (82e), Afrique du Sud (85e), Namibie (92e), Tunisie (96e), Ghana (99e) et Rwanda (104e).

Classements des Top 10 des pays africains de Legatum Prosperity Index en 2020 et 2021

Rang Afrique 2021 Pays  Rang mondial 2020 Rang mondial 2021
1er  Maurice 44e 45e
2e Seychelles 51e 50e
3e Cap Vert 75e 80e
4e Bostwana 82e 82e
5e Afrique du Sud 87e 85e
6e Maroc 96e 91e
7e Namibie 88e 92e
8e Tunisie 99e 96e
9e Ghana 100e 99e
10e Rwanda 104e 104e

Maurice, qui trust encore cette année la première place du classement africain doit sa position à ses performances en matière de «Gouvernance», «Capital social» et «Climat de l’investissement», trois critères pour lesquels l’ile se positionne au 37e rang mondial. De même, Maurice affiche de bonnes performances en matière de Sécurité & sureté» et «Liberté individuelles». Le classement du pays est dégradé par sa note au niveau du critère «Environnement naturel» où le pays se positionne au 107e rang.

Dans ce classement du Top 10, si beaucoup de pays africains ont perdu des places par rapport à celui de l’année dernière, le Maroc en a gagné 5 rangs passant de 96e à 91e rang mondial, après avoir gagné 4 places dans le précédent classement.

>>> LIRE AUSSI: L’Algérie parmi les pays les moins prospères du monde, derrière le Malawi et le Bangladesh

Le Maroc doit son rang à ses performances au niveau des critères «Infrastructures et accès aux marchés» où le royaume se classe au 56e rang mondial, gagnant 2 places par rapport au précédent rapport. Ce classement atteste du succès de la politique du développement des infrastructures (autoroutes, ports, aéroports, chemins de fer, zones industrielles,…) par le royaume au cours de ces dernières décennies et qui ont contribué à l’amélioration de l’attractivité du pays. Le symbole de ces infrastructures est le port Tanger Med qui se classe au 24e rang mondial des ports conteneurs assurant une très grande connectivité du royaume au reste du monde.

Le Maroc gagne aussi 1 place au niveau des critères «Sureté & sécurité» (60e mondial) et «Climat de l’Investissement» (64e mondial).

Seulement, pour améliorer davantage son classement dans l’indice de Legatum Institute, le royaume doit faire des efforts encore plus importants au niveau des critères: «Environnement naturel» (126e mondial) et surtout au niveau du «Capital social» (160e mondial) où le Maroc figure parmi les 10 derniers pays au monde. Ce critère mesure la force des relations personnelles et sociales, la confiance institutionnelle, les normes sociales et la participation civique dans un pays.
Le 25/11/2021 Par Moussa Diop