Fermer

Maroc: la BAD accorde un prêt de 157 millions de dollars au secteur financier

Publié le 14/07/2016 à 11h27 Par Karim Zeidane

#Economie
BAD

Siège de la BAD à Abidjan.

© Copyright : DR

#Maroc : La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 157 millions de dollars au Maroc. Ce prêt vise à soutenir le Programme d’appui au renforcement de la stabilité et de l’inclusion financière.

Le Conseil d’administration de la BAD a approuvé, le 13 juillet 2016, un prêt de 157 millions de dollars au Maroc dont l’objectif est de soutenir le Programme d’appui au renforcement de la stabilité et de l’inclusion financière (PARSIF) Un apport destiné à raffermir davantage la stabilité et le caractère inclusif du secteur financier marocain via le renforcement du financement de l’économie et plus particulièrement des très petites et moyennes entreprises (TPME). 

Selon un communiqué de la BAD, «ce programme entend particulièrement redynamiser les investisseurs institutionnels, que sont les compagnies d’assurances et les caisses de retraite, afin qu’ils jouent un plus grand rôle dans le financement de l’économie tout en améliorant leur caractère inclusif».

Il répond ainsi aux orientations stratégiques du programme du gouvernement visant à soutenir l’amélioration de l’accès aux services financiers tant de la population, notamment les couches les plus vulnérables, que des entreprises, particulièrement les TPME.

Ainsi, les principaux bénéficiaires potentiels du PARSIF sont les retraités et préretraités des régimes de retraites solides, les petites exploitantes agricoles, les petits exploitants agricoles, les jeunes entrepreneurs, etc.

Avec ce nouveau prêt, la BAD conforte sa position de partenaire privilégié du Maroc avec des engagements s’élevant à près de 2,38 milliards d’euros pou 35 opérations en cours d’exécution.

Le 14/07/2016 Par Karim Zeidane