Fermer

Maroc-Rwanda: Cooper Pharma va réaliser une unité pharmaceutique à Kigali

Mise à jour le 21/10/2016 à 17h20 Publié le 21/10/2016 à 17h06 Par Moussa Diop

#Economie
Pharma Cooper
© Copyright : DR

#Maroc : Le laboratoire pharmaceutique marocain Cooper Pharma s’installe au Rwanda en créant Cooper Pharma East Africa. En marge de la visite royale, le laboratoire a signé avec Rwanda development board (RDB) un mémorandum d’entente pour la construction d’une unité pharmaceutique.

Cooper Maroc poursuit son développement industriel en Afrique subsaharienne. A l’occasion de la visite du roi du Maroc au Rwanda, le laboratoire pharmaceutique a signé avec Rwanda development board (RDB) un mémorandum d’entente en vue de la construction d’une unité pharmaceutique Cooper Pharma East Africa. 

Celle-ci sera spécialisée dans la fabrication des antibiotiques bêta-lactamines. Le groupe marocain compte produire sur un deuxième site des médicaments non bêta-lactamines, en conformité avec les besoins du marché local et les bonnes pratiques de fabrication au niveau international. Ainsi, le laboratoire contribuera à l’approvisionnement du marché rwandais en médicaments de qualité à des prix accessibles. Cette unité sera bâtie sur un terrain de 10.000 m2 et opérationnelle en 2019.

Cooper Maroc renforce, ainsi, sa présence industrielle en Afrique subsaharienne. Le laboratoire a signé il y a quelques semaines un mémorandum pour la réalisation d’une unité pharmaceutique à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Ce projet répond au souhait des autorités rwandaises de développer la production locale de substitution aux importations et de promotion des investissements directs étrangers (IDE). Pour sa part, avec cet investissement, Cooper Pharma poursuit son développement international en accédant à de nouveaux marchés. En effet, outre le marché rwandais, cette implantation permet l’écoulement de la production au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) qui compte 6 pays de la région : Burundi, Kenya, Ouganda, Rwanda, Soudan du sud et Tanzanie.
Le 21/10/2016 Par Moussa Diop