Fermer
#Economie

Vidéo. Résultat financier, le groupe Attijariwafa Bank maintient le cap

Publié le 13/03/2017 à 16h16 Par Younès Tantaoui

#Maroc : Malgré une croissance lente de l'encours des crédits sur le marché en 2016, le groupe Attijariwafa bank s'en tire à bon compte au terme de l'exercice en compensant l'impact de ce contexte par, entre autres, une bonne dynamique des filiales à l'international.

Comme rapporté par le360, le groupe Attijariwafa bank a clôturé l’exercice 2016 avec un bon cru, profitant notamment de la bonne dynamique enregistrée par ses filiales bancaires, mais aussi celles opérant dans les autres métiers tels que les assurances.

Au niveau national, le top management du groupe confirme, lors d’un point de presse organisé ce lundi 13 mars, que si le Produit net bancaire (PNB) a augmenté de 3,6% à 19,7 milliards de DH, c’est avant tout grâce au bon comportement des commissions et des activités de marché.

En parallèle, la marge d’intérêt de la banque, qui contribue à 59% au PNB, a été impactée par le contexte du marché des crédits en 2016 et qui était marqué à la fois par une croissance lente de l’encours des crédits, mais également par une forte concurrence ayant induit une baisse sensible des taux d’intérêt.



LIRE AUSSI : Vidéo. Banques: comment l'Afrique tire Attijariwafa bank vers le haut


Par ailleurs, Ismail Douiri, Directeur général du groupe, n’a pas manqué de souligner les bonnes performances de la Banque de détail à l’international (BDI) qui regroupe l'activité des filiales africaines. Elle a, à elle-seule, généré 28,8% du PNB global. Cette contribution intègre une part de 25,8% pour la filiale tunisienne, 20,4% pour la filiale au Sénégal et 12,6% pour celle opérant au Cameroun.

Il est à noter qu’au niveau des bénéfices, le résultat net consolidé enregistre une progression de 6,7% à 5,7 milliards de dirhams et le résultat net part du groupe s’élève à 4,8 milliards de dirhams, soit une croissance de 5,7%.
Le 13/03/2017 Par Younès Tantaoui