Fermer

Egypte-Maroc: une balance commerciale déficitaire en faveur du Caire malgré l’automobile

Publié le 30/10/2018 à 17h26 Par Karim Zeidane

#Economie
Egypte-Maroc
© Copyright : DR

#Maroc : Un forum d’affaires Maroc-égyptien s’est ouvert au Caire, en Egypte. Celui-ci a pour objectif d’impulser les échanges et les investissements qui sont très en deçà des potentialités des deux pays. Les échanges commerciaux tournent largement en faveur de l’Egypte.

L’Association des hommes d’affaires maroco-égyptiens et la Fondation pour des ressortissants marocains pour le développement en Egypte, ont lancé ce mardi 30 octobre le Forum d’affaires égypto-marocain, selon egypttoday.com.

Ce forum a pour objectif de contribuer à la mise en place d’une vision claire et des mécanismes spécifiques à même de contribuer à la mise en place d’un véritable partenariat entre les secteurs privés des deux pays. Il s’agit d'examiner les voies et les moyens à même de permettre aux opérateurs économiques des deux pays de mieux tirer profit des accords commerciaux et des complémentarités économiques entre les deux pays.

Avec ce forum, les organisateurs espèrent donner une nouvelle dynamique aux échanges entre les deux pays et une impulsion nouvelle aux investissements créateurs d’emplois et de valeur ajoutée.


LIRE AUSSI: Egypte: Moody’s prévoit une croissance de 5% en 2019


Au titre de l’exercice 2017, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont établis à 550 millions de dollars, contre 680 millions de dollars en 2016. Les exportations égyptiennes vers le Maroc ont atteint 392 millions de dollars. Les exportations égyptiennes sont composées de produits d’ingénierie, de produits électroniques, de produits alimentaires, de matériaux de construction, d’acier, de produits chimiques, de plastiques, etc.

Quant aux exportations marocaines vers l’Egypte, elles se sont établies à 113 millions de dollars. Elles sont composées essentiellement de voitures dont le montant a atteint 87 millions de dollars et de produits alimentaires pour une valeur de 17,6 millions de dollars. Ainsi, les échanges entre les deux pays se soldent par une balance commerciale déficitaire du côté marocain.


LIRE AUSSI: Construction automobile: l'Afrique du sud et le Maroc comme locomotives


Il faut souligner que les produits égyptiens bénéficient d’une certaine compétitivité-prix depuis la «dévaluation» de la livre égyptienne en novembre 2016, décision qui a fait perdre à la monnaie égyptienne de près de 50% de sa valeur.

Enfin, rappelons que le Maroc et l’Egypte sont liés par l’Accord d’Agadir, un accord de libre-échange signé par 4 pays arabes: l'Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie.
Le 30/10/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi