Fermer

BCP. Coronavirus: Wizall Money rend gratuits ses services de mobile banking dans 4 pays africains

Mise à jour le 21/04/2020 à 15h39 Publié le 21/04/2020 à 09h07 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
Banque populaire BCP

Siège de la Banque centrale populaire (BCP).

© Copyright : DR

#Maroc : Wizall Money, filiale du groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP), apporte son soutien aux familles africaines en leur offrant, à titre gratuit, ses principaux services de mobile banking.

Cette décision s'inscrit dans le cadre du renforcement des mesures prises par la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) visant à ralentir la propagation du coronavirus et ses impacts sur l’activité économique et financière des pays de l’union, indique un communiqué de Wizall Money, implantée au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina.

La filiale de la BCP rend ainsi gratuits ses principaux services, disponibles à partir d’un porte-monnaie électronique Wizall Money: Dépôt d’argent jusqu’à 10.000 FCFA (1 euro = 656 Fcfa), Transferts et retraits d’argent quel que soit le montant, Paiements de factures d’eau et d’électricité et Paiements marchands.

"Les mesures adoptées resteront en place au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso, le temps nécessaire à la mise en œuvre du plan de riposte à l’épidémie du COVID-19", selon le communiqué.


LIRE AUSSI: Sénégal: la BCP investit dans une start-up de mobile money contrôlée par Total


A travers cette opération, Wizall Money, actuellement engagé dans des programmes d'aides aux populations (transferts monétaires et e-voucher) en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso, en partenariat avec la Banque Atlantique, filiale bancaire subsaharienne de la BCP, "souhaite poursuivre son appui aux familles africaines notamment les plus modestes".

Outre la culture de citoyenneté et de proximité du Groupe BCP avec les pays où il est installé, le modèle économique équitable de sa filiale Wizall Money, sert les valeurs de solidarité et de partage, dans un contexte mondial marqué par la pandémie du COVID-19, conclut le communiqué.
Le 21/04/2020 Par Le360 Afrique - MAP