Fermer

Mohammed VI attendu le 15 mars en Russie

Mise à jour le 01/03/2016 à 12h53 Publié le 01/03/2016 à 01h16 Par Le360 Afrique

#Politique
mohammed VI-poutine
© Copyright : DR

#Maroc : Reportée à maintes reprises, la visite du roi Mohammed VI en Russie démarrera le 15 mars prochain. Cette visite intervient dans un contexte régional et international tendu.

C’est finalement le 15 mars que débutera la visite officielle de Mohammed VI en Russie, apprend Le360 de sources gouvernementales.

Cette visite, annoncée et reportée à maintes reprises, sera l’occasion pour les deux pays de renforcer leurs relations bilatérales, mais aussi d’échanger, au plus haut niveau des deux Etats, sur des questions d’intérêt commun: la lutte contre le terrorisme, la situation en Syrie et en Irak, entre autres.

A rappeler que cette visite intervient dans un contexte particulier, compte tenu de l’adoption, en avril à l’ONU, du rapport de l’envoyé du S.G Ban Ki-moon sur la situation au Sahara. Le SG de l’ONU qui semble donner des signes de son manque d’impartialité, en laissant des responsables du Polisario lui prêter, à l’occasion de sa prochaine visite à Tindouf, prévue entre le 6 et 8 mars, des propos qui peuvent remettre en question sa neutralité sans prendre la peine de les démentir.

Cette visite royale intervient aussi au moment où, justement en relation avec le Sahara, les relations entre le royaume et l’Union européenne ne sont pas au beau fixe.

La semaine dernière, c’est Rabat qui annonçait le gel de tous les contacts avec les institutions de l’UE en attendant que les pays de ce groupement clarifient leur position après le verdict de la Cour européenne de justice concernant l’Accord agricole. La Russie pourrait à cet égard constituer un marché prometteur pour les produits agricoles marocains.

Mohammed VI était attendu depuis longtemps en Russie. La dernière annonce en date de cette visite remonte à juillet 2015 par la voix de l’ambassadeur marocain à Moscou, Abdelkader Lechheb, qui en avait fixé la date à «avant fin 2015».

Des responsables marocains de haut niveau ont même été dépêchés dans la capitale russe pour préparer la visite du souverain et veiller aux détails de la visite. Sauf que celle-ci a été reportée à une date ultérieure.

A signaler aussi que la visite d’Etat du roi en Russie a été précédée, le 27 janvier, par le déplacement à Moscou de Fouad Ali El Himma. Le conseiller de Mohammed VI a  rencontré à cette occasion plusieurs hauts responsables russes, dont Nikolaï Patrouchev, patron de la sécurité en Russie, qui l’avait reçu au Kremlin.

Le 01/03/2016 Par Le360 Afrique