Fermer

Le Maroc accueille la 24e session de l’Observatoire du Sahara et du Sahel

Publié le 22/04/2019 à 17h13 Par Moussa Diop

#Politique
Observatoire du Sahara et du Sahel
© Copyright : DR

#Maroc : Le 24e session du Conseil d’administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) se réunira les 25 et 26 avril 2019 à Bouznika, au Maroc. Le Maroc assure la présidence de cet organe qui compte plusieurs membres, dont 23 pays africains.

Le Conseil d’administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) tiendra sa 24e session les 25 et 26 avril courant à Bouznika, au Maroc.

Cette session revêt une importance particulière. Les travaux seront en effet centrés sur la pertinence et l’adaptation de la stratégie de l’Observatoire aux défis majeurs auxquels les pays de la région du Sahara et du Sahel seront confrontés d’ici 2030.

A noter que le Maroc devrait aussi abriter en 2020 l’Assemblée générale de l’Observatoire durant laquelle sera approuvée définitivement la stratégie 2030 de l’OSS.


LIRE AUSSI: Sahel: le changement climatique fait craindre des pluies diluviennes


Cette manifestation verra la participation de 20 pays membres de cette organisation intergouvernementale internationale à vocation africaine, basée en Tunisie.

L’OSS a pour vobjectifs d’initier et de faciliter les partenariats autour des défis communs au pays de la région: gestion partagée des ressources en eau, mise en oeuvre des accords internationaux sur la désertification, la biodiversité et le changement climatique au niveau de la région du Sahara et du Sahel.


LIRE AUSSI: Sahel: 400 milliards de dollars pour contrer le changement climatique


L'OSS, créé en 1992, compte 23 pays africains membres -Algérie, Burkina Faso, Cape Vert, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Somalie, Soudan, Tchad et Tunisie- 7 pays non africains -Allemagne, Belgique, Canada, France, Italie, Luxembourg et Suisse- et plusieurs organisations africaines, des institutions onusiennes et des organisations non gouvernementales.

Le Maroc est parmi les pays fondateurs de cette organisation et en assure la présidence depuis 2016.
Le 22/04/2019 Par Moussa Diop