Fermer

Rabat. Refugees got talent: des auditions qui promettent

Mise à jour le 01/05/2018 à 12h00 Publié le 01/05/2018 à 11h32 Par Nadia Macauley-Stagiaire

#Société
Refugees got Talent
© Copyright : DR

#Maroc : Une vingtaine de réfugiés originaires de plusieurs pays africains ou du Moyen-Orient s’affrontent dans le cadre d’une compétition inspirée de la célèbre émission «America’s Got Talent» ou «La France a un incroyable talent».


A l'occasion de la Journée mondiale du réfugié le 20 juin, le ministère marocain des Affaires étrangères, l’agence de la Coopération allemande et le Haut-commissariat des réfugiés (HCR)  en partenariat avec la Fondation Orient-Occident organisent la 2e édition du concours «Refugees got talent» à Rabat.

Ce concours accueille 20 participants âgés de 20 à 40 ans et originaires de l’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient. Parmi les pays représentés figurent la Syrie, Palestine, Irak, Congo, Cameroun, Côte d’Ivoire, Tunisie…


>>>LIRE AUSSI: Camp de Mbera: les réfugiés maliens en Mauritanie coincés pour longtemps

Le premier casting s’est déroulé avec succès le 24 avril dernier à la Fondation Orient-Occident. Deux autres auditions sont prévues jeudi 3 et lundi 7 mai. Quant à la finale, elle se tiendra durant la 3e semaine du mois de juin 2018. Les épreuves ultimes devant permettre de désigner les vainqueurs seront accompagnées d’une série d’activités culturelles, artistiques et sportives dédiées aux réfugiés présents sur le territoire marocain.

Les participants à l’édition de cette année sont en compétition dans plusieurs disciplines notamment en chant, danse, peinture, cuisine ou encore théâtre. Lors de la cérémonie finale qui aura lieu pendant la Journée mondiale du réfugié le 20 juin, des prix seront décernés aux gagnants après la délibération du jury.

Il convient de rappeler que cet événement a pour but  de mettre en valeur les aptitudes des réfugiés tout en renforçant leur intégration.

«La variété des prestations et la spontanéité des candidats sur scène promet une deuxième édition au moins aussi palpitante que la précédente et qui ne manquera pas de révéler de véritables talents.
Le 01/05/2018 Par Nadia Macauley-Stagiaire