Fermer
#Sports

Vidéo. CHAN 2018: les Lions de l'Atlas décrochent leur ticket pour la finale

Publié le 31/01/2018 à 21h25 Par Nassim Elkerf

#Maroc : Les Lions de l'Atlas ont fait le plus dur. Ils ont battu la Libye en demi-finale (3-1 a.p) ce soir à Casablanca pour décrocher le ticket de la finale du CHAN 2018. Les poulains de Jamal Sellami peuvent remercier Ayoub El Kaabi, buteur à deux reprises, et dont le compteur affiche 8 buts en 5 matchs.


Ayoub El Kaabi est magnifique! L'attaquant de la RS Berkane continue sur sa lancée. Il a inscrtit un doublé et envoyé les siens en finale du CHAN 2018. Mais que ce fut dur pour les Lions de l'Atlas, qui n'ont pu sceller le match qu'à la 117e minute de jeu grâce à un penalty transformé par Walid El Karti (3-1).
La Libye a joué pour surprendre Jamal Sellami et son staff. Au lieu d'attendre et placer leur bloc, les Chevaliers ont pressé les Marocains très haut pour les empêcher de développer leur jeu. Une tactique _un temps payante_  pour les hommes d'Omar Al Maryami qui tiennent le coup pendant toute la première mi-temps.

Il a fallu attendre la pause pour qu’un changement fasse basculer la rencontre. Achraf Bencharki, transparent comme pendant toute la compétition, est remplacé à la pause par Zakaria Hadraf. L’entrée en jeu de ce dernier change tout. Avec sa faculté à gagner des mètres balle aux pieds il pour offrir des solutions à Ayoub El Kaabi...

Le duo fait mouche à la 73e minute, quand l’ailier des Verts dépose le ballon sur la tête du meilleur buteur de la compétition. Le Maroc mène alors 1 à 0 et croit avoir fait le plus dur. Mais les Lions de l'Atlas vont se compliquer la tâche... Anas Zniti fait un crochet de trop dans sa surface de réparation, Abdulrahman Ramadhan en profite pour égaliser. Rien de plus ne sera marqué avant la fin du temps règlementaire.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. CHAN 2018: la presse africaine juge le niveau d'organisation et soutient Maroc 2026

Pas abattus le Maroc repart de plus belle en prolongation. Sur un corner frappé par Hadraf, le ballon retombe dans les pieds d’El Kaabi, bien placé en renard des surfaces pour marquer son 2e but du match. Le buteur de la RSB en est à huit réalisations en 5 rencontres et fait chavirer 40 millions de Marocains.

El Kaabi a sauvé la peau de son gardien fautif sur l’égalisation. Les Locaux gèrent ensuite leur match, avant qu' Hadraf ne fasse la différence pour décaler El Karti qui se joue de la défense pour provoquer le penalty.  El Karti se fait justice lui même (117e).

Les lions de l'Atlas ont su faire preuve de caractère pour revenir après la douche froide de l'égalisation cadeau. Merci El Kaabi! Place désormais à la finale face aux Super Eagles ou aux Crocodiles du Nil.
Le 31/01/2018 Par Nassim Elkerf