Fermer

Sahel. Climat: 3,4 milliards de dollars annoncés pour le "Programme régional prioritaire"

Mise à jour le 27/02/2019 à 08h55 Publié le 27/02/2019 à 08h55 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
sécheresse en Afrique de l'est
© Copyright : DR

#Mauritanie : Pari réussi pour la Table-ronde sur le financement du "Programme régional prioritaire" de la Commission Climat pour le Sahel. Des contributions d'environ 3,41 milliards de dollars ont été annoncées pour un besoin de 1,32 milliards de dollars.

"La table-ronde a enregistré des annonces de l'ordre de 3,41 milliards USD pour un besoin exprimé de 1,32 milliard USD, assurant ainsi très largement la couverture des besoins de financement pour la mise en oeuvre du Programme prioritaire pour catalyser les investissements climatiques au Sahel (PPCI 2020-2025)", selon le communiqué final de cette table-ronde à laquelle a pris part la secrétaire d'Etat chargée du Développement durable, Mme Nezha El Ouafi.

Les principales contributions ont été annoncées par la Banque mondiale (1,5 milliard USD), la Banque africaine de développement (500 millions USD), l'Union européenne (750 millions USD), le Fonds international de développement agricole (200 millions USD), la France (250 millions USD) et la Coopération Suisse (75 millions USD), selon la même source.

 

LIRE AUSSI: Sahel: 400 milliards de dollars pour contrer le changement climatique



Le communiqué final note également que le "Maroc s'est engagé à prendre en charge les études de faisabilité en prélude à la mise en oeuvre du Plan d'Investissement climat", qui devra coûter environ 400 milliards USD.

Le Maroc a aussi "annoncé que la Commission pourra compter sur l'appui du Centre de compétences en changement climatique (4C Maroc), notamment en matière de renforcement des capacités de ses membres", poursuit le communiqué final.

Aussi, les Etats membres de la Commission climat pour le Sahel se sont également engagés à contribuer à hauteur de 10 pc au financement du "Programme régional prioritaire" sous forme de contrepartie.
 


LIRE AUSSI: Sahel: le changement climatique fait craindre des pluies diluviennes



Le "Programme régional prioritaire", composante "essentielle du "Plan d'investissement climat" au Sahel (2019-2031), est ventilé en six projets visant diverses actions sur le terrain pour "limiter" les émissions des gaz à effet de serre et permettre aux populations de s'adapter aux changements climatiques.

Enfin, les partenaires techniques et financiers ont encouragé les pays membres à accorder une attention particulière à l'Agro-Ecologie comme approche promouvant une agriculture résiliente.

La Commission de la région du Sahel a été lancée en novembre 2016 à Marrakech, lors du Sommet africain de l'action, tenu à l'initiative de SM le Roi Mohammed VI en marge de la COP22, avec deux autres commissions sous-régionales qui sont la Commission du Bassin du Congo et celle des Etats insulaires.


Le 27/02/2019 Par Le360 Afrique - MAP