Fermer

Kosmos Energy confirme d'importantes découvertes de gaz au large de la Mauritanie et du Sénégal

Mise à jour le 17/03/2016 à 14h04 Publié le 17/03/2016 à 13h41 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Kosmos Energy

#Mauritanie : La firme estime que les ressources en gaz du champ Tortue Ouest sont évaluées entre 17 et 20 milliards de pieds cubes (1m3=35,3 pieds cubes). Une formule de coopération pour l’exploitation commune de ces importantes ressources en gaz entre la Mauritanie et le Sénégal est envisagée.

La société Kosmos Energy a annoncé que son puit d’évaluation Ahmeyin-2 «a réussi à définir les découvertes de gaz des champs d’Ahmeyin et de Guemeul» au large des côtes de la Mauritanie et du Sénégal.

Le puits d’Ahmeyin-2 a été foré jusqu’à une profondeur de 5.200 mètres. «Comme prévu dans le cénomanien inférieur et dans l’albien, ce puits a pénétré les contacts gaz/eau, suggérés par la sismique, en définissant la limite du champ et en étendant la zone productrice d’environ 50 à 90 kilomètres carrés», selon Kosmos Energy.

Suite à ce forage, «les résultats démontrent une continuité du réservoir partout dans le champ et indique que Tortue ouest est un champ gazier important et simple, avec une estimation de ressources allant de 17 billions de pieds cubes à 20 billions de pieds cubes».

La compagnie affirme par ailleurs que le quatrième puits d’exploration et d’évaluation foré au large des côtes de la Mauritanie et du Sénégal démontre la découverte d’un domaine d’hydrocarbures de classe mondiale. «Nous croyons avoir fait la preuve suffisante de l’existence de ressources de gaz pour soutenir un projet de GNL à l’échelle mondiale. La combinaison de la quantité et de la qualité de la ressource atteste que Tortue ouest est une source concurrentielle, et nous œuvrons à sa commercialisation», souligne Kosmos Energy.

Ainsi, les différents forages effectués par la firme américaine montrent que le bassin offre un potentiel important à la fois pour le gaz et le pétrole.

Du coup, et partant du fait que la découverte de cette poche de gaz est à cheval sur la frontière maritime mauritano-sénégalaise, Kosmos Energy envisage la formule de coopération entre les 2 Etats pour l’exploitation commune de ces importantes ressources de gaz.

Après le gaz, la société planifie actuellement le forage du premier des 3 tests indépendants de pétrole dans ses blocs au large de la Mauritanie et du Sénégal, en commençant avec le puits «Teranga» situé dans le bloc de «Cayar offshore» profond au large des côtes sénégalaises.

Enfin, en Mauritanie, rappelons que depuis 2012, la compagnie américaine détient des titres lui permettant de mener des activités de recherche dans les zones contractuelles C-8, C-12 et C-13 en vertu de ses contrats de partage de production (CPP) avec la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM-une entreprise publique).

Kosmos est l’opérateur de «Ahmeyin-2» avec 90% des parts, le reliquat, soit 10%, revenant à la SMHPM.

Kosmos Energy est une société indépendante spécialisée dans l’exploration et la production pétrole/gaz et présente le long de la façade Atlantique de Afrique.

Cette compagnie détient notamment des actifs dans des projets de production/développement au large des côtes du Ghana, de grandes découvertes au large des côtes de la Mauritanie et du Sénégal et des permis de recherche au Maroc, à Sao Tome et Principe, etc.

Le 17/03/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya