Fermer

Mauritanie-Sénégal: Kosmos Energy va céder 10% de ses parts dans le pétrole offshore

Mise à jour le 09/05/2019 à 10h33 Publié le 09/05/2019 à 10h31 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Gaz kosmos Grand Tortue ahmeyin

#Mauritanie : La compagnie américaine "Kosmos Energy" envisage de vendre 10% de ses parts de blocs pétroliers offshore en Mauritanie et au Sénégal. Explications.

La compagnie pétrolière  américaine «Kosmos Energy», fortement présente dans le secteur de l’exploration et de l’exploitation pétrolière offshore au Sénégal et en Mauritanie, envisage de céder 10% de ses parts dans les deux pays.

Cette information figure dans une note affichée sur le site officiel de la compagnie pétrolière dont le siège se trouve à Dallas, au Texas.

«Nous entendons réduire notre position en Mauritanie et au Sénégal à hauteur de 10% des parts détenus dans les deux pays. Cette option suscite un intérêt important de la part de nombreux potentiels repreneurs», a expliqué le Président directeur général de Kosmos, Andrew G.Inglis. 

Ainsi, «un processus formel matérialisé par des offres ouvertes sera lancé d’ici la fin de cet été». En Mauritanie, dans les blocs offshore  C-6, C-8, C-12 et C-13, British Petroleum (BP) détient 62%, Kosmos 28% et la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) 10% des parts.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: 122,2 millions de dollars de pertes pour Kosmos Energy en 2017

Au large des côtes sénégalaises, BP détient 60% des parts dans les blocs Saint-Louis profond et Cayar offshore profond, contre 30% détenus par Kosmos Energy et 10% par Petrosen.

Par ailleurs, le consortium constitué par British Petrolum/KOSMOS Energy est engagé dans la mise en valeur et l’exploitation du champ gazier transfrontalier offshore Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), qui a fait l’objet d’un accord de partage entre les gouvernements de Mauritanie et du Sénégal.

Les réserves de ce gisement sont estimées à 450 milliards de mètres cubes.

BP a acquis ses parts dans GTA auprès de Kosmos, pour devenir par la suite progressivement majoritaire.

Le 09/05/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya