Fermer

Magic System enfin à Nouakchott le 15 avril

Publié le 26/03/2016 à 16h06 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
magic system
© Copyright : DR

#Mauritanie : «MAGIC System», célèbre groupe musical ivoirien, se produira à Nouakchott les 15 et 16 avril prochain. Un diner de gala et un concert sont au programme.

L’arrivée prochaine du célèbre groupe musical ivoirien,a été annoncé ce samedi par le Consulat général de Côte d’Ivoire à Nouakchott,  l’Association de la communauté ivoirienne en Mauritanie (ACIM) et l’Association des jeunes mauritaniens pour la promotion de la culture, des loisirs et de la technique (AJMCLT).

«Magic System» se produira lors d’un diner de gala à «Azalai Marhaba Hôtel», un établissement 4 étoiles qui a démarré ses activités le 17 mars dernier. Le lendemain, un concert populaire est programmé au stade de la capitale. C’est la première fois  que «Magic  System» donnera un spectacle musical en Mauritanie.

Ces manifestations seront placées sous le thème de la «tolérance» dans un contexte régional et sous-régional marqué par une  montée inquiétante de l’intolérance et de la violence induite par des groupuscules terroristes.

«Magic System» est un groupe musical ivoirien animé par de grands artistes à l’image d’Assalfo Traoré, Adama Fanny, Goude, Tino… qui ont grandi ensemble à Abidjan, capitale économique ivoirienne et grande métropole nichée au bord de la célèbre lagune des pécheurs Ebriés.

Cet ensemble a  été  révélé au monde au début des années 2000, grâce à son célèbre single «Premier Gaou» qui a fait un véritable tabac chez les mélomanes africains et du monde.

Un coup d’essai, transformé en coup de maître, suivi de plusieurs autres tubes à forte audience, jusqu’au tout récent «Sweet Fanta Diallo» une production à travers laquelle ces jeunes «réchauffent» une œuvre d’Alpha Blondy, pour rendre un hommage mérité à «un patriarche» du Reggae dans sa version africaine.

Enfin, rappelons que 2 concerts de cette formation musicale avaient été initialement annoncés pour les 19  et 20  mars à l’Institut français de Mauritanie (IFM) et sur la pelouse de l’Office du complexe olympique (OCO) de Nouakchott avant d’être décalés pour le mois d"avril.

Le 26/03/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi