Fermer

107 millions de dollars de la FADES pour développer le réseau électrique

Publié le 13/02/2016 à 23h06 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
ligne haute tension
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le financement comporte un important volet visant le renforcement des capacités de transport d’énergie. Il permettra d’interconnecter plusieurs villes mauritaniennes au réseau électrique. Une ligne de haute tension reliera Nouakchott à Nouadhibou.

Du fait de la faiblesse des réseaux de transport électrique, plusieurs localités du pays demeurent non connectées au réseau électrique.

Afin d’améliorer l’accès des populations à l’électricité, le gouvernement et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) ont signé une convention destinée à la satisfaction de la demande croissante en énergie dans 30 villes mauritaniennes à l’horizon de l’année 2020. Une convention qui vient d’être approuvée par le gouvernement mauritanien.

Ainsi, les 36,7 milliards d’ouguiyas, soit 107 millions de dollars relatifs à cette convention, sont destinées au financement du réseau de transport et de distribution de l’électricité.

Une réalisation qui va contribuer à l’amélioration significative des réseaux de transport et de distribution de l’électricité dans plusieurs endroits du territoire mauritanien à travers l’interconnexion de certaines villes de la zone Sud à la centrale de Manantali (un ouvrage de première génération réalisé dans le cadre des infrastructures de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) implanté dans le Sud/Ouest du Mali).

Elle va permettre également l’interconnexion de certaines villes du sud au réseau de deux centrales hybrides en cours de construction dans la même zone.

Il est aussi prévu la réalisation d’une ligne de haute tension devant relier la capitale politique, Nouakchott, à la capitale économique, Nouadhibou, ainsi que l’interconnexion des villes de Nouakchott et Nouadhibou, les plus importants centres urbains du pays. La réalisation de ces différents projets devrait faciliter l’accès des populations à l’énergie «à un coût plus abordable».

Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) intervient dans le financement de plusieurs projets de développement en Mauritanie avec un portefeuille diversifié touchant les secteurs de l’énergie, l’hydraulique, l’agriculture, l’industrie, ….

Le 13/02/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya