Fermer

Azalaï Nouakchott ouvre ses portes

Publié le 10/03/2016 à 20h15 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Azalaï
© Copyright : DR

#Mauritanie : Après une rénovation complète, l’hôtel Marhaba de Nouakchott, tombé dans les escarcelles du groupe Azalaï, ouvre ses portes le 17 mars courant. Le groupe malien étend ainsi son réseau en Afrique de l’ouest.

Repris il y a près de 2 ans par le groupe Azalaï («caravane» en langue Tamasheqh), l’hôtel «Marhaba» de Nouakchott, qui a connu des travaux d’extension et de rénovation, va ouvrir ses portes le jeudi 17 mars courant.

Le nouveau réceptif hôtelier de 4 étoiles est désormais baptisé «Azalaï Hôtel Marhaba». Situé en plein centre ville, dans le quartier administratif et des affaires de Nouakchott, à seulement 5 minutes de voiture de l’Aéroport international de la capitale mauritanienne, l’établissement hôtelier, le plus ancien de la capitale mauritanienne, compte après les travaux d’extension et de rénovation 135 chambres (contre 64 chambres auparavant) équipées de toutes les installations nécessaires .

En plus, l’établissement dispose désormais d’une salle de réunion de 500 places, comblant un manque cruel en la matière au niveau de Nouakchott. A noter que le personnel de l’hôtel Azalaï Nouakchott a bénéficié d’une formation au sein du centre de formation du groupe à Bamako.

Avec cette implantation en Mauritanie, le Groupe Azalaï Hotels (GAH) qui a construit son premier hôtel à Bamako en 1981, poursuit son expansion en Afrique de l’ouest. Outre Bamako, le groupe est déjà présent à Ouagadougou (Burkina Faso), Bissau (Guinée Bissau), Abidjan (Côte d’Ivoire), Cotonou (Bénin) et à Lagos (Nigéria), pour un total de sept (7) hôtels.

Mu par l'ambition de devenir une chaîne hôtelière majeure panafricaine, le groupe s’est engagé dans un programme d’investissements de 165 millions de dollars dans la région ouest-africaine. Ainsi, plusieurs projets on été lancé à Nouakchott (Mauritanie), Abidjan (Côte d’Ivoire), Sélingu (Mali), Dakar (Sénégal), Niamey (Niger) et Conakry (Guinée).

Outre l’hôtel Marhaba de Nouakchott, Il est prévu que Azalaï Hotels d’Abidjan ouvrira bientôt ses portes .

D’ici fin 2018, 9 nouveaux hôtels frappés du Logo Azalaï qui devraient ouvrir leurs portes pour porter le portefeuille d’hôtels du groupe à 16 établissements de 3, 4 et 5 étoiles d’une capacité totale de 1.900 chambres et suites.

Le 10/03/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi