Fermer

Mauritanie-Espagne: accord de protection et de promotion des investissements

Publié le 01/04/2016 à 19h23 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
mauritanie-Espagne
© Copyright : DR

#Mauritanie : La Mauritanie et l’Espagne souhaitent intensifier leur coopération économique. L’Espagne est l’un des principaux partenaires économiques de la Mauritanie au sein de l’Union européenne.

Afin de donner un coup d’accélérateur aux relations économiques entre les deux pays, un accord pour la promotion et la protection réciproque des investissements, signé le 07 mars, est entré en vigueur le 31 mars 2016.

Cet accord a pour objectif «une intensification de la coopération économique au plan bilatéral». Il met l’accent particulièrement sur la protection des investissements de capitaux dans les 2 pays, en créant un cadre juridique favorable au profit des investisseurs et entrepreneurs espagnols en Mauritanie, et vice versa.

A travers cet accord, la Mauritanie souhaite attirer davantage d’investisseurs espagnols dans plusieurs projets de divers domaines d’activités : développement des infrastructures, énergie, pêche, équipement, etc. A noter que les opérateurs espagnols et mauritaniens sont déjà partenaires dans le développement de plusieurs projets d’investissement, notamment au niveau du secteur de la pêche.

Cet accord vise à renforcer les échanges entre les deux pays. Au niveau commercial, le volume des échanges entre la Mauritanie et l’Espagne a enregistré un boom de 40% entre 2013 et 2015. Selon les statistiques du commerce extérieur mauritanien, l’Espagne pèse environ 23,4% du volume des relations commerciales avec l’Union européenne.

Cette part de l’Espagne s’expliquant essentiellement par le poids prépondérant des produits halieutiques (poissons frais, congelés ou réfrigérés). Le pays absorbe environ 31,5% des exportations de produits halieutiques mauritaniens.

Du côté des importations, au titre du 4e trimestre 2015, les importations mauritaniennes en provenance de l’Espagne ont représenté 18% des échanges commerciaux de la Mauritanie avec l’Union européenne, soit le second fournisseur européen du pays derrière la Belgique.

Le 01/04/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya