Fermer

Mauritanie: l’amélioration du climat des affaires enregistre des avancées

Publié le 28/04/2016 à 13h48 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
doing business
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le gouvernement a dernièrement présenté un bilan d’étape de sa feuille de route visant à améliorer le climat des affaires en Mauritanie. Des avancées notables ont été signalés. L’objectif est d’améliorer le classement de la Mauritanie dans le Doing business 2016.

Après l’adoption d’une feuille de route visant à améliorer le climat des affaires en novembre 2015, passage incontournable pour engranger de nouveaux points au prochain classement «Doing Business» 2016 de la Banque mondiale (BM), le gouvernement mauritanien à livré un bilan d’étape.`

Pour rappel, cette feuille de route est axée autour de 4 points essentiels: la simplification et la dématérialisation des procédures administratives, la réforme de la fiscalité dans le sens d’une grande simplification, la facilitation de l’accès au crédit et la modernisation de la justice commerciale, avec notamment la création d’une structure d’arbitrage au niveau de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM) visant à assurer une plus grande protection à l’investissement et des solutions rapides aux éventuels litiges.

Ces différents aspects sont accompagnés d’une amélioration de la concertation et d’une communication plus efficace sur toutes les actions entreprises et les progrès réalisés.

Dans la communication faite au gouvernement, le ministre de l’Economie et des finances a mis en lumière les réformes accomplies par le département de la Justice portant sur «la vulgarisation du nouveau Code de commerce et la finalisation du décret d’application du Code de commerce révisé, la création par le ministère de la Justice d’un site web mettant en ligne les décisions relatives aux affaires commerciales, la soumission des cas des sociétés en difficultés à une Commission de suivi des entreprises économiques (CSEE-chargée de statuer de manière diligente en vue de trouver les meilleures solutions dans l’intérêt des actionnaires)».

En outre, de bimbreuses mesures ont été prises en vue du renforcement du guichet unique: informatisation des procédures, application d’un paiement unique, structure unique pour l’accès à l’énergie, contribution au nécessaire dialogue entre le secteur public et le secteur privé, mobilisation d’une assistance technique au profit du Doing business, création d’un système unique de déclaration en douane impliquant le règlement des droits des services douaniers, de la Communauté urbaine de Nouakchott (CUN), de l’Autorité de régulation, de l’organisation des transports routiers (AROTR), de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM) et le lancement du processus d’élaboration du Code des droits réels.

Dans le classement Doing Business 2015 de la Banque mondiale (BM) ,la Mauritanie est passé du 176e rang au 168e rang mondial, faisant ainsi un bond de huit (8) places. Une évolution appréciable en 2015, qui a permis au pays de se hisser dans le top 10 des meilleurs réformateurs.

Le 28/04/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi