Fermer

Saisie de 2 kg d’or à l’aéroport de Nouakchott

Publié le 22/05/2016 à 21h41 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
or
© Copyright : DR

#Mauritanie : Les services de la douane de l’aéroport de Nouakchott ont fait échouer une tentative de sortie frauduleuse d’or du territoire mauritanien. Cette annonce intervient à un moment où la fièvre de la ruée vers l’or commence à s’estomper avec la déception de nombreux apprentis orpailleurs.

C’est une annonce qui risque de faire redoubler l’envie des chercheurs d’or mauritaniens. Selon, la Direction générale des douanes, les services de la douane de l’Aéroport international de Nouakchott ont mis la main sur 2 kg d’or lors d’une tentative frauduleuse visant à sortir cette quantité de métal jaune du pays.

Selon la douane, le détenteur de cette quantité d’or est «un passager qui tentait de sortir du pays sans avoir effectué les formalités douanières exigées et sans s’être acquitté des droits légaux et réglementaires». Il comptait prendre le vol d’une compagnie aérienne à destination d’un émirat du Golfe avec une escale de transit en Turquie.

Suite à la saisie de cette importante quantité d’or, les services de la douane ont tenu à mettre en garde les opérateurs économiques et les particuliers «contre les tentatives d’exportation frauduleuse de l’or», en expliquant que la sortie du territoire de ce métal est soumise à une réglementation stricte. Celle-ci doit notamment faire l’objet d’une déclaration détaillée au point de passage de la douane et être accompagnée d’une autorisation d’exportation délivrée par la Banque centrale de Mauritanie (BCM).

Si ces conditions ne sont pas remplies, le contrevenant s’expose à de lourdes sanctions pénales assorties de peines complémentaires. Il s’agit notamment de «la confiscation du corps de l’infraction, d’une amende équivalente à cinq fois la valeur de l’or confisqué et une peine d’emprisonnement comprise entre 5 et 10 ans».

Reste que cette saisie d’or intervient à un moment où la Mauritanie vit une fièvre de ruée vers l’or. Plus de 20.000 mauritaniens, selon des sources concordantes, se sont ruées ces dernières semaines dans une recherche effrénée du métal jaune dans la région de l’Inchiri.

Seulement, après avoir dépensé des fortunes -100 000 ouguiyas (environ 260 euros) pour l’obtention d’un agrément et 300.000 pour le dédouanement d’un détecteur d’or-, ceux qui croyaient à l’existence de l’or sont globalement déçus.

Beaucoup sont revenus après avoir tant dépensé sans voir la couleur de l’or. Et la colère des candidats malheureux à cette ruée vers l’or est aujourd’hui audible à Nouakchott où de nombreux déçus n’hésitent plus à parler d’arnaque. Du coup, cette nouvelle sortie de la douane est perçue par certains comme une manœuvre visant à séduire davantage de candidats,…

Le 22/05/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya