Fermer

Mauritanie: l’autorité de régulation met en demeure les opérateurs de téléphonie mobile

Publié le 21/07/2016 à 15h54 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
opérateurs télécoms en Mauritanie
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le réseau de téléphonie mobile et l’usage de la «3G» pour l’accès à l’Internet rencontrent encore de réelles difficultés en Mauritanie au moment où des pays de la sous-région passent à la «4G». Après une mission de contrôle, l’autorité de régulation met en demeure les opérateurs.

L’Autorité de régulation des télécommunications mauritaniennes déplore, une fois de plus, la mauvaise qualité du service de téléphonie mobile et met en demeure les trois opérateurs télécoms présents sur le marché mauritanien : Mauritel (filiale de Maroc Telecom), Mattel (filiale de Tunisie Telecom) et Chinguittel (filiale de Sudatel). Les trois opérateurs sont tenus par le régulateur à se conformer aux obligations prescrites par le cahier des charges.

Cette nouvelle mise en demeure intervient après «une mission de contrôle de la couverture DATA et de la qualité des services de la téléphonie mobile offerts par les opérateurs de télécommunication». Selon le régulateur, cette mission effectuée pendant la période du 8 mai au 10 juin derniers «montre l’existence de certains manquements prescrits par le cahier des charges dans plusieurs villes et localités».

En détail, Mauritel est épinglée dans dix-huit villes et localités pour «mauvaise qualité» du service de téléphonie mobile. Pour sa part, Mattel est mise en demeure pour un service défectueux au niveau de neuf villes et localités. Enfin, Chinguittel utilisatrice de deux réseaux est interpellée dans treize villes et localités aussi bien pour le fonctionnement de son réseau GSM que pour celui du CDMA.

De même, le rapport de l’autorité de régulation relève «une couverture assez faible du service 3G» dans neuf villes et localités pour Mauritel, onze villes et localités pour Mattel et dix villes et localités pour Chinguittel.

Il s’agit d’une énième récrimination de l’autorité de régulation mauritanienne envers les trois opérateurs télécoms présents sur le sol mauritanien. Ces missions sont généralement suivies des mises en demeure annonciatrices de lourdes amendes.
Le 21/07/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya