Fermer

Mauritanie: une série de mesures pour améliorer le climat des affaires

Publié le 06/06/2017 à 18h16 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
DOING Business

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien a pris une série de mesures phares pour améliorer le climat des affaires et le classement du pays au Doing Business de la Banque mondiale (BM).

Dans le cadre d’une orientation adoptée en 2012 et de la mise en œuvre d’une feuille de route validée en décembre 2016, le  gouvernement mauritanien a pris 7 mesures phares pour améliorer le climat des affaires et gagner des places au classement «Doing Business» établi par la Banque mondiale (BM), a affirmé mardi 6 juin le ministre de l’Economie et des finances, Moctar Ould Diaye.

Le responsable gouvernement mauritanien s’exprimait à l’occasion d’une journée de communication sur les réformes relatives au «Doing Business» organisée en collaboration avec le pôle financier halieutique de la Banque mondiale.

Ces réformes portent sur «la création d’entreprises avec l’usage strict d’un formulaire unique qui simplifie l’interaction du promoteur avec les différents services de l’Etat grâce à un guichet unique réduisant le nombre des procédures de 7 à 2 seulement».


LIRE AUSS : Mauritanie: des réformes pour un meilleur classement Doing Business


Au rang de ces progrès, on note la  simplification du paiement des taxes et impôts, avec l’introduction d’un régime trimestriel pour les cotisations de l’assurance-maladie de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), et de nouvelles garanties accordées au contribuable en matière de contentieux, de recouvrement et de remboursement de crédit TVA en matière de contrôle fiscal. 

De même, un accent a été mis sur le commerce transfrontalier, avec une amélioration des infrastructures portuaires (4 nouveaux quais au port de Nouakchott) et une simplification des procédures à travers la suppression du pesage des containers et la révision du mode de calcul de la redevance de séjour des navires.


LIRE AUSSI : Nouakchott souhaite améliorer son rang dans le doing business


En outre, des améliorations ont été apportées au régime d’obtention des prêts, notamment l’organisation du régime des biens meubles et immeubles et l’harmonisation de la procédure d’immatriculation au livre foncier.

L’exécution des contrats sera facilitée, grâce à une amélioration des procédures juridiques et judiciaires et une amélioration de la qualité du service public de la justice, la résolution rapide des cas d’insolvabilité, le transfert du titre de propriété. 

Enfin, des progrès ont été faits pour réduire les délais nécessaires pour accéder à l’énergie.

Pour rappel, dans le classement mondial «Doing Business» 2017, la  Mauritanie occupe le 160e rang mondial. Toutefois, le pays figure au hit-parade des Etats africains ayant entrepris le plus grand nombre de réformes au cours des dernières années.
                      
 
      
Le 06/06/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi