Fermer

Mauritanie: le PDG de Total reçu par le président Ould Abdel Aziz

Mise à jour le 04/04/2018 à 16h20 Publié le 04/04/2018 à 16h18 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Total
© Copyright : DR

#Mauritanie : En visite en Mauritanie, le PDG de la compagnie pétrolière française Total, Patrick Pouyanné, a fait un petit détour jusqu’à Nouadhibou (465 km au nord de Nouakchott), pour une audience avec le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

«Au cours de cette rencontre, les entretiens ont porté sur les voies et moyens susceptibles de renforcer la coopération entre notre pays et cette importante société pétrolière de dimension mondiale» explique l’Agence mauritanienne d’information (AMI), un organe du gouvernement.

Cette audience s’est déroulée en présence du ministre mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines, Mohamed Ould Abdel Vettah et de Guy Maurice, directeur Afrique de la branche exploration-production de Total.


LIRE AUSSI: Une importante découverte de gaz à la frontière avec la Mauritanie


La compagnie française Total est présente dans l’offshore mauritanien depuis le mois de mai 2017, suite à la signature d’un accord d’exploration-production portant notamment sur le bloc 7 d’une superficie de 7.300 kilomètres carrés. Un permis pour lequel le groupe français détient 90% des parts, et la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM-publique) 10%.


LIRE AUSSI: Total surfe sur les découvertes pétrolières au large des côtes mauritano-sénégalaises


Cet accord «s’inscrit dans le cadre une stratégie d’exploration de nouveaux bassins en mer profonde du continent africain, et sera associé à une participation au niveau du bloc C9, pour créer une surface d’exploration contiguë étendue sur environ 17.000 km2», selon le directeur Afrique de la branche exploration-production, Guy Mauritanie.

Suite à d’importantes découvertes de gisement de gaz et de pétrole au large des côtes sénégalaises et mauritaniennes, on note un net regain d’intérêt de Total pour cette zone.
Le 04/04/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya