Fermer

Mauritanie: assureurs en guerre contre le dumping

Mise à jour le 28/04/2018 à 18h07 Publié le 28/04/2018 à 18h05 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Mauritanie: assureurs en guerre contre le dumping
© Copyright : DR

#Mauritanie : Avec un nombre de plus en plus important du fait de la faiblesse du capital minimum des compagnies, les acteurs du secteur de l'assurance se livrent une guerre sans merci pour la baisse des prix.


Dans un contexte de faible ancrage de la culture de l’assurance, marqué par des pratiques peu orthodoxes,  une croissance exponentielle du nombre des acteurs au cours des 10 dernières années et une multiplication des contentieux faute de règlements rapides et amiables des sinistres, l’Association des Assureurs Professionnels de Mauritanie (APAM), est décidée à aller en guerre contre le dumping.

Ainsi, la  tarification homologuée de l’assurance automobile  sera uniformisée à partir du 01 mai 2018, selon une annonce contenue dans un communiqué de cette organisation rendue publique samedi.

Passée l’échéance indiquée par la déclaration de l’APAM « aucune réduction non conforme à la tarification homologuée par l’Etat pour la branche automobile ne sera acceptée sur tout le territoire national.

Toute société qui ne se conformerait pas à cette mesure  serait considérée comme en situation irrégulière par rapport à la charte de l’association et à la réglementation en vigueur. Ce qui implique une nécessaire intervention des autorités compétentes pour prendre et appliquer les sanctions légales prévues ».

Par ailleurs, les professionnels des assurances exhortent la clientèle «à une meilleure compréhension par rapport à une mesure indispensable à l’équilibre technique et financier des compagnies d’assurances, conditions nécessaires à la garantie d’une meilleure indemnisation des sinistres».

La Mauritanie compte 16 compagnies d’assurances à capitaux privés nationaux et 3 courtiers français, pour un marché  dont le chiffre d’affaires  global tourne autour de 800 millions de nouvelles ouguiya (soit environ 23 millions de dollars us).

Les compagnies minières et pétrolières étrangères  opérant dans le pays assurent tous leurs risques à l’étranger. Le  plus important  marché au niveau local est celui de la Société National Industrielle et Minière (SNIM), chasse gardée  de  Daman Assurances SA, edntreprise  créée il y a une dizaine d’années.

Au finish, les 15 compagnies nationales restantes se partage nt les miettes de  la branche automobile ( 70%du marché), et qui est structurellement déficitaire comme partout ailleurs dans le monde. Résultat des courses: certaines compagnies peu regardantes usent de tous les subterfuges pour survivre dans un contexte de profonde déprime.
Le 28/04/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya