Fermer

Mauritanie: les potentialités minières et pétrolières du pays exposées durant les "Mauritanides"

Mise à jour le 13/12/2018 à 15h24 Publié le 13/12/2018 à 14h45 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
mines
© Copyright : DR

#Mauritanie : La 5e édition du salon des mines, les "Mauritanides", organisé par le ministère du Pétrole, de l'énergie et des mines, réunit cette année 1.500 participants, 100 exposants et 70 conférencier. Le potentiel minier et pétrolier du pays y est exposé, afin d'attirer les investisseurs étrangers.

Le ministère mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines organise à Nouakchott, depuis mardi 11 décembre dernier, et jusqu'à demain, vendredi 14 décembre, la 5e édition du Salon international sur l’exploitation minière et pétrolière, les «Mauritanides».

Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné en présence du président Mohamed ould Abdel Aziz et de plusieurs membres du gouvernement.

Plusieurs dizaines de grandes compagnies minières, pétrolières, des investisseurs et représentants du secteur extractif et industriel prennent part à ce grand rendez-vous.


LIRE AUSSI: Maroc-Mauritanie: une convention de partenariat dans les domaines des hydrocarbures et des mines


On enregistre ainsi 1.500 participants, 100 exposants et 70 conférenciers, qui vont aborder de nombreux thèmes liés aux industries extractives à travers différents panels.

L’objectif du Salon «Mauritanides» est de «présenter le potentiel gazier, minier et pétrolier du pays, d'attirer de nouveaux investisseurs, et de renforcer les liens de confiance avec les opérateurs déjà présents dans le pays, tout en consolidant la position de la Mauritanie en tant que destination privilégiée de l’investissement moyen et long terme», précise un communiqué émis à cette occasion. 

Dans une allocution prononcée devant la conférence, le Premier ministre mauritanien, Ahmed Salem ould Béchir, a clairement exprimé l’ambition du gouvernement visant à donner au secteur extractif une envolée décisive.

«Nous aspirons à davantage de promotion des secteurs des mines, du pétrole et du gaz et encourageons l’investissement dans ces domaines», a t-il souligné.


LIRE AUSSI: Pétrole & mines: l'Afrique de l'ouest au coeur des enjeux stratégiques


Evoquant ces potentiels, il a expliqué que «les ressources minières que recèle le sous-sol mauritanien et les opportunités prometteuses que montrent les résultats auxquels ont abouti les campagnes de prospections intensives en cours dans les différentes zones géologiques du pays et dans le bassin côtier, nous poussent à davantage de promotion du secteur des mines, du pétrole et du gaz à encourager l’investissement dans ces différents secteurs, pour impulser le rythme de développement général et de progrès du pays».

Le chef du gouvernement mauritanien a également mis l’accent sur les nombreuses réformes ayant permis une nette amélioration du climat des affaires au cours des dernières années.
 
 
                         
Le 13/12/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya