Fermer

Mauritanie: 163 millions de dollars du FADES pour le réseau routier

Mise à jour le 26/10/2019 à 16h59 Publié le 26/10/2019 à 16h54 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Routes rurales
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien veut densifier le réseau routier du pays à partir du centre pour une ouverture vers le territoire du voisin malien.


C’est dans cette perspective que Nouakchott et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), ont signé vendredi après midi, une convention de financement d’un montant global de 6
milliards d'ouguiyas (MRU),  soit 163 millions de dollars us,  pour la réalisation  de  plus de 360 kilomètres  de routes devant relier le centre du pays à la région Sud- Est, le Guidimakha, frontalière du Mali et du Sénégal.

Ces conventions concernent un axe routier entre les régions de Tidijkja-Kiffa-Selibaby.


>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mali. État des routes: à leur tour, les jeunes de Banconi expriment leur colère

Il s’agit notamment des tronçons Tidijikja/Goudia (92 kilomètres), Goudia/Boumdeid (70 kilomètres), Kankossa/ Loubouli (95 kilomètres) et Loubouli/Ghabou-localité de la région de Selibaby frontalière à la fois du Mali (région de Kayes)  et du Sénégal (99 kilomètres) par la région de Tambacounda.

Le développement du nouveau réseau par «ce  financement permettra un élargissement du réseau routier mauritanien et une connexion  avec celui du Mali, qui aura des effets  positifs sur les conditions de vie frontalières» selon le ministre mauritanien de l’Economie et de l’industrie, Cheikh El Kebir ould Taher Moulaye, cité par l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), un organe du gouvernement.
Le 26/10/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya