Fermer

Mauritanie: le rédacteur en chef du premier site d'informations du pays arrêté

Mise à jour le 10/08/2018 à 10h21 Publié le 10/08/2018 à 08h32 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Médias
Babacar Baye Ndiaye
© Copyright : DR

#Mauritanie : Babacar Baye NDiaye, webmaster et rédacteur en chef du forum francophone "Cridem" a été interpellé par des policiers en civil, à Nouakchott. Une arrestation motivée par une plainte pour «diffamation» d'un avocat franco mauritanien, présenté comme un conseiller du président Ould Abdel Aziz.

 Babacar Baye NDiaye, rédacteur et en chef et webmaster de «Crdiem» le plus célèbre forum francophone de Mauritanie, a été interpellé mercredi  en fin d’après-midi. Deux policiers  habillés en civil l’ont abordé pendant qu’il marchait dans la rue, lui intimant l’injonction de les suivre.

Cette interpellation suscite quelques interrogations. Cependant, plusieurs sources concordantes affirment qu’elle est motivée par une plainte pour «diffamation» de Jemal ould Mohamed Taleb, un avocat franco mauritanien, présenté comme un conseiller du président Mohamed ould Abdel Aziz, très actif dans le lobbying en faveur du pouvoir de Nouakchott dans les milieux parisiens.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: le syndicat des journalistes déplore des atteintes à la liberté de la presse

Un article publié  par l’organe  «Mondafrique», repris mardi  à travers le site de «Cridem» traitait «Jemal ould Mohamed Taleb de mercenaire», dénonçant notamment  «son implication dans  des affaires de mauvaise gestion».

L’article incriminé insistait tout particulièrement sur le rôle de l’avocat  dans la gestion au plan judiciaire, juridique et médiatique, du différent opposant le régime de Nouakchott au banquier et opposant,  Mohamed ould Bouamatou.

Les délits commis par voie de  presse en Mauritanie sont dépénalisés par une loi adoptée en 2006, sauf pour certaines infractions spécifiques touchant à la religion, la sûreté de l’Etat ou la lutte contre le terrorisme….

Le 10/08/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya