Fermer

Suspension de la coopération militaire entre Alger et Nouakchott

Mise à jour le 08/03/2016 à 19h50 Publié le 08/03/2016 à 18h57 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
coopération militaire
© Copyright : DR

#Mauritanie : L’Algérie aurait décidé de suspendre sa coopération militaire avec la Mauritanie. C’est le site mauritanien d’information «Al Akhbar» qui donne l’information, liant cette décision aux mesures prises dans le cadre du G5 Sahel.

Kiosque Le360 Afrique: Afrique Selon le site d’information mauritanien Al Akhbar, l’Algérie aurait décidé de suspendre sa coopération militaire avec la Mauritanie. Aucune explication officielle n’a été fournie quant aux raisons de cette décision, tant du côté d’Alger que de Nouakchott.

Toutefois, le site d’information fait le lien entre cette décision et celles prises par le G5 Sahel, qui regroupe cinq pays sahéliens (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), il y a quelques jours à N’Djamena, lors du conclave des ministres de défenses de pays membres de ce regroupement régional. 

Pour rappel, lors de cette réunion, les ministres avaient décidé la création d’une Force mobile d’intervention rapide (FMIR), qui sera déployée dans les cinq pays membres de l’organisation. Chaque pays devant fournir un contingent de 100 soldats à la future force régionale, qui va bénéficier de l’appui technique et militaire de la France, de l’Espagne et du financement de l’Union Européenne (UE).

Il semblerait qu’Alger aurait mal perçu cette coopération des pays du G5 Sahel avec les Occidentaux.

A noter que la coopération militaire entre Nouakchott et Alger porte essentiellement sur un échange dans le domaine du renseignement en matière de lutte contre le terrorisme et la formation de quelques officiers mauritaniens dans les académies militaires algériennes.

Le 08/03/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi