Fermer
#Politique

Vidéo. Mauritanie: Ould Abdel Aziz «l’Union européenne n’est pas le baromètre de la vérité»

Mise à jour le 05/08/2017 à 21h02 Publié le 05/08/2017 à 20h52 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : Le président mauritanien Mohamed ould Abdel Aziz a été interpellé par la presse, après avoir voté, sur l’absence d’observateurs de l’Union européenne à ce scrutin et sur le boycott des élections. Les réponses donnent une idée sur l'homme et l'issue du scrutin.

Les mauritaniens étaient appelés aujourd’hui à voter dans le cadre du référendum constitutionnel. Le président mauritanien, Mohamed ould Abdel Aziz, initiateur de cette réforme a voté au niveau du bureau du Domaine à Nouakchott, accompagné de son épouse.

Interpellé par la presse sur l’absence d’observateurs de l’Union européenne et du boycott de l’opposition démocratique, le président mauritanien a eu des réponses tranchées.

Il a expliqué que «l’Union européenne n’est pas le baromètre de la vérité», avant d’ajouter en vers les journalistes que «seuls les gens qui ont l’esprit encore colonisé posent ce genre  problèmes».


LIRE AUSSI : Portrait. Mohamed Ould Abdel Aziz, ou l’art de se faire des ennemis


Quant à l’opposition qui a préféré boycotter, il a expliqué que « c’est une infime partie de l’opposition, je dis bien une infime partie, en déliquescence, qui n’existe que sur le papier, une opposition virtuelle sur les réseaux sociaux».

Une chose est certaine, avec cette sortie, il ne faut rien attendre désormais d’un dialogue entre Aziz et son opposition.
L’issue du scrutin ne faisant pas l’objet de doutes, les mauritaniens doivent désormais se préparer à faire le deuil de leur drapeau au profit de celui de Mohamed ould Abdel Aziz.

Le 05/08/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya