Fermer

Mauritanie: après voir quitté le Maroc, Bouamatou attaque Aziz sur tous les fronts

Mise à jour le 08/05/2018 à 17h47 Publié le 08/05/2018 à 14h46 Par Mar Bassine

#Politique
Bouamatou

L'homme d'affaires mauritanien Mohamed Bouamatou.

© Copyright : DR

#Mauritanie : Mohamed Ould Bouamata a décidé d'attaquer son cousin Mohamed Ould Abdel Aziz sur tous les fronts, avec l'aide des ONG qu'il finance, mais aussi en engageant un cabinet d'intelligence américain. Les détails.

Mohamed Ould Bouamata, l'homme d'affaires mauritanien, cousin, mais aussi ennemi juré du chef de l'Etat Mohamed Ould Abdelaziz, a décidé d'attaquer ce dernier sur tous les fronts. En effet, selon l'hebdomadaire français Jeune Afrique, le président du groupe qui porte son nom a engagé un cabinet d'intelligence américain, Kroll, pour fouiller dans les affaires de celui que tous les Mauritaniens appellent "Aziz". 


LIRE AUSSI: Mauritanie: intensification de la «guerre» entre le pouvoir et le banquier Bouamatou


Il s'agit d'un véritable conflit qui oppose les deux hommes, après que le premier ait soutenu le second lors des premières élections présidentielles ayant suivi le coup de force de 2008. Bouamatou, qui vit actuellement en exil, a également poussé l'ONG Sherpa de l'avocat William Bourdon à s'intéresser de près aux affaires du chef de l'Etat mauritanien. Car, faut-il le rappeler, parmi les financiers de l'ONG Sherpa figure le groupe Bouamatou SA.  Il parait donc difficile de ne pas faire le lien avec le fait que l'ONG s'intéresse à Ould Abdelaziz et ses proches. 


LIRE AUSSI: Mauritanie: guerre totale entre le pouvoir et l'ONG Sherpa


Il convient de rappeler que la guerre entre Bouamatou et Ould Abdel Aziz a démarré en 2010, quand ce dernier a été contraint à l'exil. Jusqu'à une date récente, il résidait d'ailleurs au Maroc. Depuis, Ould Abdel Aziz n'a cessé de prendre des décisions diplomatiques montrant clairement qu'il voulait que l'homme d'affaires quitte le Royaume chérifien. Bouamatou a fini par ne plus résider à Marrakech de façon permanente. Désormais, on le verra plus fréquemment en Suisse qu'au pied du mont Atlas. Depuis septembre 2017, Bouamatou est poursuivi pour corruption en Mauritanie et un mandat d'arrêt international a été émis contre lui. 

De son côté, Me William Bourdon a récemment porté plainte contre des proches de Mohamed Ould Abdel Aziz, notamment contre Me Jamel Ould Taleb principal relais du président mauritanien en France. Il lui reproche un usage frauduleux du titre d'avocat.. Rien que ça. 
Le 08/05/2018 Par Mar Bassine